GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 20 Avril
Dimanche 21 Avril
Lundi 22 Avril
Mardi 23 Avril
Aujourd'hui
Jeudi 25 Avril
Vendredi 26 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Philippines: l'armée reprend le dessus à Zamboanga

    media 70 000 personnes ont été déplacés à la suite des combats entre le MNLF et les forces philippine à Zamboanga , dans le sud Philippines REUTERS/Erik De Castro

    L’armée a intensifié lundi 16 septembre ses opérations contre des rebelles indépendantistes musulmans, repoussés jusqu’au rivage dans un quartier de Zamboanga et intensément bombardés. L'armée a repris la majorité des quartiers investis par les combattants du Front Moro de libération nationale (MNLF).

    L’armée a continué d’avancer lundi dans les deux derniers quartiers occupés depuis une semaine par les rebelles indépendantistes musulmans du MNLF dans la ville de Zamboanga, dans le sud de l’archipel.

    Selon le porte-parole de l’armée, les combattants sont désormais désorganisés et beaucoup auraient tenté de fuir. Nombre d’entre eux ont été repoussés jusqu’au rivage où ils ont été intensément bombardés par des hélicoptères de combat.

    L’armée, soutenue par des véhicules amphibies a repris depuis vendredi la majorité des quartiers dans lesquels les combattants tenaient des otages et pris possession ce lundi d’une mosquée où une partie d’entre eux s’étaient retranchés.

    70 000 habitants déplacés

    Les nombreux impacts de balles sur les murs de cette mosquée et d’autres bâtiments témoignent de la violence des affrontements.

    Environ 70 000 habitants ont été déplacés par les combats. Ils sont hébergés pour la plupart dans un stade de la ville.

    Les combattant du MNLF avaient débarqué à Zamboanga lundi dernier depuis les îles voisines de Sulu et de Basilan. Leur chef, Nur Misuari, avait proclamé le mois dernier l’indépendance des territoires à majorité musulmane dans le sud des Philippines.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.