GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Corée du Nord: Kim Jong-un continue de faire le ménage parmi ses cadres

    media Kim Jong-un, jeudi 10 octobre, au Palais du Soleil de Kumsusan pour rendre hommage aux deux anciens dirigeants, Kim Jong-il et Kim Il-sung. REUTERS/KCNA

    La Corée du Nord a confirmé le remplacement de son chef des armées. Kim Kyok-si, 75 ans, considéré comme un « faucon », a été remplacé par Ri Yong-gil, un général plus jeune et méconnu. Depuis son accession au sommet de l’Etat nord-coréen il y a deux ans, le dirigeant suprême Kim Jong-un a limogé et remplacé près de la moitié des hauts dirigeants au sommet de l’Etat, signe de la consolidation de son pouvoir et de son emprise sur l’armée.

    Avec notre correspondant à Séoul, Frédéric Ojardias

    Kim Jong-un continue de faire le ménage. Le jeune dirigeant nord-coréen a limogé Kim Kyok-sik, un général considéré comme responsable du bombardement d’une île sud-coréenne en 2010, attaque qui avait tué quatre Sud-Coréens. Ce haut-gradé était un fidèle de Kim Jong-il, le père du dirigeant actuel. Il a été remplacé par un général méconnu, sans doute plus loyal au nouveau maître de Pyongyang.

    Depuis la mort de son père il y a deux ans, Kim Jong-un a déjà remplacé près de la moitié des cadres au sommet de l’armée, du Parti et du gouvernement. Il s’est entouré de technocrates plus jeunes et a diminué le pouvoir de l’armée au profit du Parti unique.

    Selon les analystes à Séoul, ces remaniements au sein de l’Etat le plus opaque de la planète montrent que la succession dynastique à Pyongyang se consolide plus rapidement que prévu. Kim Jong-un, lui-même partisan d’une ligne dure, tente aujourd’hui de relancer son économie en ruine tout en développant son appareil militaire, et notamment l’arme nucléaire.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.