GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Aujourd'hui
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Cambodge: bonne mobilisation pour le dernier jour de grève de l'opposition

    media Sam Rainsy, leader du CNRP, parti de l'opposition, serre les mains de ses partisans dans les rues de Phnom Penh, le 25 octobre 2013. REUTERS/Samrang Pring

    A Phnom Penh, l'opposition aura davantage mobilisé de monde en ce dernier jour de manifestation. Après trois mois de bras de fer avec le parti au pouvoir, suite à des élections législatives dont elle continue de contester les résultats, elle parvient encore à drainer un flux de mécontents, pour l'essentiel des villageois.

    Ce rassemblement populaire s'est achevé en musique, comme il avait commencé. Sur le podium, se succèdent des sympathisants purs et durs, présentés sous les vivats du public. Ils contestent les résultats des élections législatives du 28 juillet dernier. C'est le cas de la frêle Sao Pov, une paysanne entourée de ses trois jeunes enfants : « On a fait tout le chemin à pied depuis notre village, à 100 kilomètres de là. Ca nous a pris 23 jours mais je voulais absolument venir pour soutenir le Parti du sauvetage national (NDLR: le PSN de Sam Rainsy) que j'aime beaucoup ! »

    Alors qu'elle raconte avoir dû braver les menaces du chef du village, affilié au gouvernement et opposé à ses idées politiques, on se bouscule autour d'elle pour lui glisser dans la main des billets. Parmi ces bienfaiteurs anonymes, quelques rares citadins, comme Sophear, un employé de restaurant.

    Sans concession du pouvoir, l'opposition promet la reprise de la grève

    « Les habitants de Phnom Penh sont nombreux à suivre l'opposition mais beaucoup n'ont pas osé se joindre à la manifestation de peur de représailles, comme perdre leur poste, au cas où les autorités l'apprendraient, dit Sophear. Cependant, discrètement, ils ont aidé les protestataires, en venant leur offrir de l'argent de l'eau ou du riz. »

    Même si les grandes foules n'ont pas été au rendez-vous, les leaders de l'opposition n'ont pas dit leur dernier mot. Ils ont promis que, sans concession du parti au pouvoir, les manifestations resteraient à l'ordre du jour.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.