GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 25 Octobre
Samedi 26 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Pakistan: Raheel Sharif, nouveau chef de l'armée

    media Le lieutenant-général Raheel Sharif (ici le 4 novembre 2013) est devenu le nouveau chef de l'armée pakistanaise. REUTERS/Qamar Pervez

    L’armée pakistanaise a un nouveau chef. Raheel Sharif succède à Ashfaq Kayani à la tête de l’institution la plus puissante du pays. Le Premier ministre a annoncé cette nomination mercredi, un choix crucial pour Nawaz Sharif, puisqu’il a déjà été renversé par les militaires dans les années 90.

    Avec notre correspondante à Islamabad, Gaëlle Lussiaà-Berdou

    Le général Raheel Sharif était jusqu’à sa nomination chargé de l’entraînement au quartier général de l’armée. Il est fils d’officier. Son frère, Shabbir, a été décoré de la plus haute distinction militaire pour son courage pendant la guerre contre l’Inde en 1971, où il a été tué.

    Raheel Sharif n’a pas de lien de parenté direct avec Nawaz Sharif, mais on le dit proche de son entourage. Le Premier ministre l’a préféré à plusieurs autres candidats, y compris certains qui avaient plus d’ancienneté.

    Trois coups d’Etat militaires depuis 1947

    Selon plusieurs analystes, le nouveau chef d’état-major devrait suivre la route tracée par son prédécesseur, le général Kayani, notamment en évitant de s’ingérer dans les affaires politiques. Un élément clé dans ce pays qui a connu trois coups d’Etat militaires depuis son indépendance en 1947.

    Les dossiers ne manqueront pas pour le général Sharif. Les talibans pakistanais multiplient les attaques dans le pays, y compris contre l’armée. Les relations restent tendues avec l’Inde, l'ennemi historique. Tout comme avec les Etats-Unis, qui comptent sur le Pakistan dans la guerre contre le terrorisme, et qui lui fournissent 2 milliards de dollars d’aide par an, surtout militaire.


    Raheel Sharif succède au général Kayani à la tête de cette puissante institution au Pakistan, qui compte plus de 600 000 hommes. Nawaz Sharif a dû bien réfléchir, d'autant qu'en 1999, il avait renversé par Pervez Musharraf, le chef de l'armée qu'il avait là aussi lui-même choisi. Jean-Luc Racine, chercheur au CNRS, revient sur la politique que devrait faire suivre à l'armée pakistanaise son nouveau chef.

    On peut penser que c'est un des ces généraux qui, au fil des dernières années, a le plus réfléchi sur le dilemme auquel fait face aujourd'hui le Pakistan, quant à la tradition stratégique qui veut que l'ennemi numéro 1 soit l'Inde, alors que la maison brûle, avec l'insurrection des talibans...

    Jean-Luc Racine

    Chercheur au CNRS

    27/11/2013 - par Christophe Paget Écouter

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.