GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
Samedi 17 Novembre
Aujourd'hui
Lundi 19 Novembre
Mardi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    A Kaboul, le Premier ministre pakistanais s'engage pour la paix

    media Hamid Karzaï (à g.) et le Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif (centre), le 30 novembre à Kaboul. REUTERS/S. Sabawoon/Pool

    C’est la première visite d'un Premier ministre pakistanais en Afghanistan depuis dix-huit mois. Nawaz Sharif, est arrivé ce samedi 30 novembre au matin à Kaboul. Le chef du gouvernement pakistanais a rencontré le président afghan Hamid Karzaï. Il s'est engagé à faire tout son possible pour stopper le cycle de violence. Kaboul espère faire pression sur son voisin pour l'aider à entamer des discussions de paix avec les talibans.

    Avec notre correspondant en Afghanistan, Nicolas Ropert

    La sécurité a été renforcée à Kaboul pour cette première visite de Nawaz Sharif en Afghanistan. Après une rencontre, fin août, avec le président afghan au Pakistan, ce déplacement du Premier ministre pakistanais était attendu.

    Dans une conférence de presse commune, les deux hommes ont semblé sur la même ligne : il faut tout faire pour briser le cycle de destruction engendré par le conflit, a avancé Nawaz Sharif.

    Le chef du gouvernement pakistanais a assuré qu'il apporterait toute son aide possible à la résolution du conflit afghan. Le Pakistan est un allié historique des talibans qui poursuivent leur guérilla contre les autorités afghanes.

    Changement de ton

    Le cas du mollah Baradar, numéro deux des talibans au moment de son arrestation, a été discuté. Libéré en septembre dernier par Islamabad, Nawaz Sharif a affirmé que l'ancien chef taliban peut rencontrer les émissaires afghans.

    Un changement de ton qui tombe à point pour le président afghan. Hamid Karzaï a fait de la réconciliation nationale l'un de ses objectifs. Le chef de l'Etat afghan espère que le Premier ministre pakistanais saura convaincre les talibans afghans de négocier. Ce que les insurgés ont toujours refusé jusqu'ici.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.