GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    La justice indienne fait marche arrière sur la décriminalisation de l'homosexualité

    media

    En Inde, la Cour suprême a rendu, mercredi 11 décembre 2013, une décision controversée qui revient à criminaliser de nouveau l'homosexualité. Suite à l'appel de plusieurs groupes religieux, la plus haute juridiction du pays a cassé l'arrêt de la Haute cour de Delhi, qui avait décriminalisé ces relations sexuelles entre deux adultes de même sexe.

    Avec notre correspondant à Bombay, Sébastien Farcis

    Le Code pénal indien, rédigé en 1860 du temps de la colonie britannique, et toujours en vigueur aujourd'hui, interdit « les relations charnelles non naturelles entre deux personnes ou avec des animaux ». Et donc, par extension, les relations physiques homosexuelles.

    En 2009, cependant, la cour d'appel de Delhi avait jugé cette disposition liberticide, et par conséquent contraire à la Constitution. Ce qui avait, dans les faits et dans les esprits, décriminalisé l'homosexualité en Inde. La Cour suprême en a jugé autrement ce mercredi matin, en affirmant qu'un tel changement ne pouvait être opéré que par la loi, et non par la voie judiciaire.

    → À (RE)LIRE : Plus de 70 pays pénalisent l’homosexualité

    Dans la pratique, les homosexuels craignent que la police ne se serve de cette loi pour les harceler et leur extorquer de l'argent, comme c'était le cas avant 2009. Pour l'avocat Sanjay Hegde, c'est un terrible retour en arrière pour les droits de l'homme en Inde :

    « Cet article de loi a été rédigé avant notre Constitution, rappelle-t-il. Il apparaît donc obsolète et aurait dû être invalidé. J'espère que la Cour suprême réparera cette erreur, faute de quoi ce jugement restera comme une infamie qui n'est pas digne de la plus haute juridiction de la plus grande démocratie du monde. »

    Les élections législatives sont prévues dans à peine quatre mois. Il est invraisemblable que le Parlement se saisisse de cette question controversée avant longtemps.

    → À (RE)LIRE : Le Projet 17 mai, des dessinateurs contre l’homophobie

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.