GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Aujourd'hui
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Etranges orgies culinaires sur le web sud-coréen

    media Les adeptes du «mokbang» diffusent sur Internet leurs vidéos en train d'ingurgiter un repas pantagruélique. RFI

    Et si vous partagiez votre repas de Noël sur Internet ? C’est un nouveau phénomène pour le moins étrange qui est apparu sur l’Internet sud-coréen : des orgies culinaires diffusées en direc webcam. De gros mangeurs se montrent en ligne en train de dévorer des quantités souvent pantagruéliques de nourriture tandis que des spectateurs-voyeurs paient pour les regarder et interagir avec eux.

    Avec notre correspondant à Séoul, Frédéric Ojardias

    Les Sud-Coréens ont surnommé ce phénomène « mokbang », mot valise qui réunit les mots « manger » et « diffuser ». Le principe est à la fois très bizarre et très simple : chaque soir, des individus dévorent chez eux, en direct devant leur webcam, des montagnes de nourriture - pizzas, poulets frits, nouilles, riz sautés, et diverses soupes.

    Ils mastiquent la bouche ouverte et font beaucoup de bruit. L'idée étant d’exprimer le plus possible leur plaisir de bien manger. Ces étranges dîners du Net réunissent des centaines de fans, qui bavardent avec les mangeurs et qui leur envoient de l’argent pour les remercier.

    Manger devant sa webcam rapporte de l’argent

    La plus grande « star » de ces orgies en ligne se fait appeler « The Diva ».C’est une jeune femme, mince et jolie, qui compterait selon la presse locale près de 12 000 fans internautes. Le jour, elle travaille dans une agence de consulting. Le soir, elle mange et discute avec ses fans, une activité qui lui rapporterait plusieurs milliers d’euros par mois !

    Le site sud-coréen de streaming appelé Afreeca TV permet en effet aux spectateurs d’envoyer de petites sommes à ces diffuseurs amateurs. En tapant « mokbang » en mot-clé sur ce site, on trouve ainsi des douzaines de personnes qui se filment en train de manger.

    Comment expliquer la popularité de ce phénomène ?

    Selon les médias sud-coréens, ces gros mangeurs souffriraient de solitude, et c'est pourquoi ils auraient décidé d’inviter virtuellement des hôtes inconnus à leur table, afin de ne pas dîner seuls.

    Il faut aussi rappeler qu’il y a encore deux générations, beaucoup de Coréens ont souffert de la faim, alors que leur pays sortait ravagé de la guerre. Les tables coréennes ont été très dégarnies pendant des décennies. La nourriture reste, toujours aujourd’hui, un sujet privilégié de conversations ou d’émissions à la télévision. En Corée du Sud, « bon appétit » se dit littéralement « mange beaucoup » !

    Le succès de ces orgies en ligne s’explique donc peut-être par ce passé, pas si lointain, marqué par les pénuries alimentaires.

    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.