GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Aujourd'hui
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Bientôt 100 millions de touristes chinois à l’étranger

    media En 2012, les Chinois ont dépensé près de 75 milliards d’euros à l'étranger, selon l’Organisation mondiale du tourisme. REUTERS/Ruben Sprich

    Quatre-vingt-dix-sept millions de touristes à l’étranger sur l'année 2012. C’est le nouveau record rapporté par l’administration nationale du tourisme, ce jeudi 9 janvier 2014 en Chine. Les voyageurs chinois sont de plus en plus nombreux, mais sont aussi très courtisés, car très dépensiers.

    Avec notre correspondant à Pékin, Stéphane Lagarde

    Quatorze millions de Chinois en plus à l’étranger en 2012. Si l’on en croit les chiffres publiés par la presse officielle ce jeudi 9 janvier, la barre des 100 millions de touristes chinois devrait être dépassée dès cette année.

    Les Chinois constituent une clientèle désormais très recherchée, car ce sont évidemment les plus fortunés qui sortent du pays, les fameux « Tu hao » (un terme récemment créé pour désigner les nouveaux riches, souvent propriétaires fonciers).

    75 milliards d'euros

    On les dit peu cultivés. Ils ne sauraient pas comment dépenser leur argent. Ce sont eux que l’on voit revenir au pays avec des montagnes de sacs et autres produits de marques dans les avions.

    Les vacanciers chinois ont dépensé plus de 5 milliards d’euros dans le luxe en 2012, selon l’association mondiale du luxe, et près de 75 milliards d’euros au total selon l’Organisation mondiale du tourisme.

    Portefeuilles ambulants

    Ces touristes sont parfois critiqués pour leur manque de « civilité », mais ils sont devenus en quelques années les chouchous des tour-opérateurs et des grands magasins, avec près de 1 500 euros dépensés en moyenne.

    Certains sont vus comme des « portefeuilles ambulants », affirme Song Hui, de l’Académie des sciences sociales dans le China Daily. Car les meilleurs clients de la planète voyagent parfois avec de fortes sommes d’argent liquide sur eux.

    Jeunes urbains

    Français, Américains, Britanniques et Allemands ont tous lancé l’année dernière des mesures pour faciliter la délivrance de visas aux Chinois en goguette.

    Parmi ces touristes, désormais, il y a aussi de plus en plus de jeunes urbains issus de la classe moyenne de la deuxième économie du monde. Et ils semblent bien décidés, en cette année du cheval, à galoper vers de nouveaux horizons.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.