GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
Lundi 17 Décembre
Aujourd'hui
Mercredi 19 Décembre
Jeudi 20 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Foot/Angleterre: José Mourinho limogé par Manchester United (club)
    Asie-Pacifique

    La longue dérive du naufragé mexicain qui rêvait de «tortilla»

    media José Salvador Alvarenga descend du navire qui l'a secouru avec l'aide d'un infirmier, le 3 Février 2014. AFP PHOTO / Giff Johnson

    Sain et sauf après avoir dérivé durant 13 mois dans le Pacifique sur un bateau de 7 mètres, c’est l’histoire invraisemblable arrivée à un pêcheur parti du Mexique : José Salvador Alvarenga a été récupéré ce lundi dans les îles Marshall, sur un atoll isolé du Pacifique, à 12 500 km du lieu où il avait embarqué.

    C’est peut-être la perspective de déguster une tortilla, qui l’a fait tenir. Affamé, José Salvador Alvarenga raconte avoir plus d’une fois rêvé de ses plats favoris. L’homme, âgé de 37 ans, solidement bâti, originaire du Salvador, avait quitté les côtes mexicaines le 24 décembre 2012, pour aller pêcher le requin, en compagnie de « Xiguel », un jeune homme qui devait avoir entre 15 et 18 ans, selon le rescapé. Les deux pêcheurs s’étaient retrouvés au cœur d’une tempête, le moteur de leur bateau de 7 mètres avait lâché et ils se sont mis à dériver, s’éloignant de plus en plus des côtes.

    Conditions extrêmes

    Pour survivre, les deux compagnons d’infortune ont dû se nourrir de viande d’oiseau crue et de sang de tortues, qui venaient régulièrement heurter la coque. Lorsqu’il ne pleuvait pas pendant longtemps, ils ont dû boire leurs urines. Mais ce régime a fini par être fatal au plus jeune des deux : « Xiguel » est mort au bout de quatre mois, selon le récit du rescapé.

    Les neuf mois suivants, José Salvador Alvarenga raconte avoir dû se battre contre la faim, la peur, la solitude, le découragement : l’homme, fervent catholique, affirme même avoir pensé à se suicider pour mettre un terme à son calvaire.

    José Salvador Alvarenga, le « miraculé »

    Son bateau a fini par s’échouer dans le minuscule atoll d'Ebon, dans le Pacifique. Les habitants de l’île ont alors découvert cet homme à la barbe et aux cheveux hirsutes, les vêtements en lambeaux, mais aux joues bien rebondies et en relativement bonne forme. Selon Ola Fjeldstad, un étudiant norvégien en anthropologie qui mène des recherches sur l'atoll, il souffre de basse pression artérielle mais ne semble pas en danger. Il peut marcher. Ce lundi, José Salvador Alvarenga aidé par un infirmier a débarqué à Majuro, où il va être soigné, avant de regagner le Mexique.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.