GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 8 Novembre
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Malaysia Airlines: les recherches étendues à l’océan Indien

    media Un navire philippin, le 10 mars 2014, à la recherche du Boeing de Maylaisia Airlines. REUTERS/PS-36 Philippine Navy/Handout via Reuters

    La zone de recherches s'est étendue vendredi 14 mars pour les douze pays engagés dans les recherches du Boeing 777 de Malaysia Airlines : extension de la zone vers l'océan Indien à l'ouest et à l'est en mer de Chine méridionale. Cela fait sept jours que l'appareil qui transportait 239 passagers a disparu des écrans radars. Toutes les pistes envisagées par les enquêteurs jusque-là se sont avérées sans résultats.

    Le vol Kuala Lumpur Pékin a perdu le contact radio avec la tour de contrôle, le samedi 8 mars, une heure après son décollage. Un radar militaire l’a détecté, pour la dernière fois au nord-ouest de Kuala Lumpur, près des îles Andaman. Or l’appareil était censé voler vers le nord-est, en direction de la Chine.

    A l’heure actuelle, le mystère reste entier. Les éléments à disposition alimentent la piste d’un acte terroriste ou criminel. Une piste suivie par les enquêteurs américains, qui affirment que l’appareil a continué de transmettre un signal automatique pendant au moins quatre heures après sa disparition. Quelques heures qui suffiraient à parcourir en vol des centaines de kilomètres.

    → A (RE) LIRE : Malaisie: une nouvelle hypothèse, mais toujours aucun signe de l’avion

    Si les autorités malaisiennes ne commentent pas ces informations, elles ont toutefois élargi le périmètre de recherches, officiellement parce qu’elles n’ont rien trouvé dans la zone sous surveillance depuis une semaine. Les recherches ont donc été étendues vers l’est en mer de Chine et vers l’ouest dans l’Océan indien, la troisième mer la plus vaste du monde.

    Pour mémoire, lors de la disparition du vol Rio Paris, il avait fallu deux ans pour retrouver les débris de l’avion dans l’océan Atlantique.
     

    Les avions introuvables, un phénomène rare

    Avant l'essor des radars pendant la Seconde Guerre mondiale, il était très difficile de suivre le parcours d'un aéronef. Ce n'est plus le cas aujourd'hui même si on peut manuellement désactiver les systèmes de localisation.

    En matière de disparition d'appareil, la zone qui vient à l'esprit de tout le monde est le triangle des Bermudes dans les Caraïbes. Depuis le XIXe siècle on y a perdu la trace d'une centaine de navires et d'avions.

    Plus proche de l'Asie, le vol 739 de la Flying Tiger Line se volatilise en 1962. Affrété par l'US Air Force pour emmener des soldats de Californie au Vietnam, le Super Constellation disparait avec ses 107 occupants peu après son décollage de l'île de Guam. Malgré des recherches intensives menées par les Etats-Unis il ne sera jamais localisé. La zone de recherche était alors presque aussi grande que celle du vol de la Malaysia Airlines qui atteint désormais l'équivalent de la superficie de la Chine.

    Un peu d'espoir quand même : on a retrouvé les vestiges du dernier vol d'Antoine de Saint-Exupéry, disparu au-dessus de la Méditerranée en 1944, 60 ans plus tard, en 2004.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.