GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 10 Octobre
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Les talibans attaquent le siège de la commission électorale à Kaboul

    media Des policiers afghans sur les lieux de l'attaque à Kaboul, le 29 mars 2014. REUTERS/Mohammad Ismail

    Les assaillants ont pris position sur un immeuble situé à proximité. A la mi-journée, les forces afghanes tentaient de les déloger. C'est la deuxième attaque en cinq jours contre l'organisme chargé de l'organisation du scrutin, à une semaine du premier tour de l'élection présidentielle.

    Avec notre correspondant régional à Dubaï, Nicolas Ropert

    Après avoir attaqué un bureau de la commission électorale ce mardi, les talibans s'en sont pris au siège de l'entité chargée d'organiser les élections. L'immense complexe, très protégé, abrite une partie du matériel électoral qui servira dans une semaine pour le premier tour de l'élection présidentielle. Cette nouvelle attaque, la quatrième en une semaine dans la capitale afghane, montre la détermination et les capacités des insurgés qui ont promis de tout faire pour perturber le scrutin.

    Les talibans, qui ne présentent pas de candidats, avaient annoncé qu'ils s'en prendraient à tout ceux qui participeraient à l'organisation de l'élection et même aux électeurs. Après la mort d'un observateur international la semaine dernière, deux missions d'observation ont quitté le pays pour des raisons de sécurité.

    « Les attaques ne vont pas dissuader les forces afghanes de leur objectif de sécuriser l'élection », a réagi immédiatement le ministre afghan de l'Intérieur. Mais à une semaine du vote, la question se pose désormais de savoir si le scrutin pourra véritablement être organisé et surtout dans quelles conditions.

    Le bâtiment de la Commission électorale a été attaqué ce samedi alors que les Afghans doivent se rendre aux urnes le 5 avril prochain pour choisir leur président. REUTERS/Mohammad Ismail

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.