GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 24 Octobre
Vendredi 25 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Trente-neuf corps ont été découverts dans un camion, dans la nuit de mardi à mercredi, à Grays, dans l'Essex, à l'est de Londres. Le chauffeur, originaire d'Irlande du Nord et âgé de 25 ans, a été arrêté pour meurtre, a annoncé mercredi matin la police britannique. Selon les premiers éléments de l'enquête, le camion venait de Bulgarie et était entré au Royaume-Uni le 19 octobre à Holyhead, port situé sur la côte ouest de l'Angleterre.

    Asie-Pacifique

    Afghanistan: nouvelle attaque meurtrière des talibans avant le scrutin

    media Des policiers afghans prennent position à proximité du ministère de l'Intérieur à Kaboul, où un attentat revendiqué par les talibans a tué au moins 6 policiers, ce mercredi 2 avril. REUTERS/Zohra Bensemra

    Les talibans ont attaqué le ministère afghan de l'Intérieur à Kaboul ce mercredi. Au moins 6 policiers ont été tués et plusieurs blessés. Un kamikaze qui portait un uniforme militaire s'est fait exploser à l'entrée du bâtiment, selon le porte-parole du ministère. C’est la quatrième attaque en une semaine dans le pays qui vote ce samedi pour le 1er tour de l'élection présidentielle.

    Avec notre correspondant régional, Nicolas Ropert

    Un homme en uniforme militaire a réussi à s'approcher au plus près du ministère afghan de l'Intérieur, en plein milieu de la capitale afghane, avant de se faire exploser. L'explosion a secoué les bâtiments aux alentours ainsi que les habitations, comme l’a confié à RFI un témoin sur place. L'homme a semble-t-il passé plusieurs postes de contrôle avant de se faire repérer par les forces de l'ordre, explique Sediq Seddiqi, le porte-parole du ministère de l'Intérieur.

    → A (RE)LIRE : Afghanistan: un nouvel attentat pour effrayer la communauté étrangère avant les élections

    Les talibans n'ont pas tardé à revendiquer cet attentat suicide. Les insurgés font tout pour tenter de perturber le scrutin présidentiel, dont le premier tour a lieu ce samedi. En une semaine, ils ont attaqué par deux fois des bureaux de la commission électorale. Ils ont aussi pris pour cible une maison abritant des étrangers à Kaboul. Des attaques dont l’objectif est de rendre le moins légitime possible cette élection présidentielle cruciale, lors de laquelle les Afghans devront choisir le successeur de Hamid Karzai, à la tête de l'Etat depuis 2002.

    Ces dernières semaines, les forces afghanes ont lancé plusieurs offensives, notamment dans le Sud et l'Est, pour tenter de sécuriser le vote. Mais peu de chance pour que ces initiatives suffisent à éviter un bain de sang le jour du scrutin. Les talibans ont promis qu'ils s'en prendraient à tout ceux qui participent à l'élection, y compris aux électeurs.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.