GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Aujourd'hui
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Philippines: l'Eglise perd la bataille de la contraception

    media Aux Philippines, le taux de fécondité est supérieur à trois enfants par femme et de nombreuses mères continuent de mourir en couche tous les jours. REUTERS/Romeo Ranoco

    La Cour suprême des Philippines a validé mardi une loi sur le contrôle des naissances qui facilite l'accès des plus pauvres à une contraception gratuite. L'Eglise catholique s'y opposait farouchement. Elle avait saisi la Cour en 2012. Dans ce pays majoritairement catholique, la décision fait date.

    Le contenu de la loi prévoit la gratuité des moyens de contraception, des cours d'éducation sexuelle à l'école, et la formation de tous les travailleurs sociaux au planning familial. Les associations qui militent pour le droit des femmes se sont immédiatement réjouies de cette décision. Avec plus de trois enfants par femme, le taux de fécondité reste très élevé aux Philippines et de nombreuses mères continuent de mourir en couche tous les jours.

    « La main du diable »

    Mais le gouvernement s'est surtout félicité d'une décision qui confirme sa suprématie sur les questions de société et de développement face à une Eglise très puissante. Du côté des stricts défenseurs de la morale catholique, on appelle à la désobéissance civile, voire à la révolte. L'ancien sénateur Tatad évoque même « la main du diable » et se dit prêt à « mourir en martyr ». Des mots forts censés marquer les esprits d'une population très pratiquante. Pourtant, la société a beaucoup évolué cette dernière décennie. Dans un récent sondage, 72% des Philippins se disaient favorables à cette loi.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.