GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Aujourd'hui
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Vol MH370: nouvelle plongée avortée pour le robot sous-marin

    media Le robot sous-marin Bluefin-21 de la Marine américaine le 15 avril. REUTERS/Australian Defence Force/Handout via Reuters

    Le robot sous-marin Bluefin-21 a continué de quadriller la zone de recherche de l'épave de l'avion MH370 dans l'océan Indien ce mercredi. Mais sa plongée a encore une fois été écourtée. Cela fait maintenant plus de cinq semaines que l'avion de la Malaysia Airlines a disparu avec 227 passagers à bord. 

    Le robot Bluefin-21 est toujours bredouille. Le véhicule autonome sous-marin, équipé d'un sonar, a de nouveau été déployé dans la zone de recherche hier soir. Mais ce matin, il est remonté à la surface en raison d'une difficulté technique, rapporte l'AFP. Et surtout sans avoir rien trouvé. Les analyses des données collectées pendant la plongée ne montrent « aucune détection significative », indique le Centre conjoint de coordination des agences (Jacc), chargé d'organiser les recherches du vol MH370.

    Rien non plus n'avait été décelé la veille. Ayant atteint sa limite de profondeur fixée à 4 500 mètres, l'appareil avait dû interrompre sa première mission au bout de seulement six heures. En théorie le robot de cinq mètres de long en forme de torpille devait plonger jusqu'à 16 heures.

    Les enquêteurs ont délimité une zone de recherche dans l'océan Indien en fonction des signaux détectés il y a une dizaine de jours. Des signaux compatibles avec ceux émis par
    des boîtes noires d'un avion. La zone couvre une quarantaine de kilomètres carrés à plus de 2 000 kilomètres au nord-ouest de Perth en Australie. Selon la Marine américaine, le balayage de la zone pourrait prendre entre six semaines et deux mois. 

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.