GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
Aujourd'hui
Lundi 26 Août
Mardi 27 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Chine: fin de la grève dans une usine géante de chaussures

    media Les dizaines de milliers de travailleurs en grève ont repris le travail ce samedi matin dans le sud de la Chine. REUTERS/Stringer/Files

    Après douze jours de grève, la plupart des salariés d’une usine géante de chaussures de sport ont repris le travail ce samedi dans la province du Guangdong. Leur employeur, le groupe taïwanais Yue Yuen, fournit les grandes marques comme Nike ou Adidas. Il a cédé aux revendications des grévistes qui l’accusent de ne pas verser dans leur intégralité les cotisations sociales.

    Avec notre correspondante à Shanghai, Delphine Sureau

    Pendant douze longs jours, rien ou presque n’est sorti de l’usine Yue Yuen de Dongguan qui compte 40 000 salariés. Le gouvernement chinois a finalement dit « stop ». Il a ordonné hier, vendredi, à l’entreprise de céder. Le Taïwanais s’est engagé à rattraper les contributions sociales impayées à compter du mois prochain.

    Depuis des années, le premier fabricant mondial de chaussures de sport ne versait pas la totalité des cotisations retraite. Il n’alimentait pas non plus le fonds de prévoyance logement. Or les ouvriers chinois sont mieux informés qu’avant sur leurs droits, grâce à l’action d’associations sur le terrain. Et depuis les grèves de 2010, qui ont débouché sur des augmentations de salaire, ils savent qu’arrêter le travail peut changer les choses.

    Avec ce mouvement de contestation, Yue Yuen annonce avoir perdu près de 20 millions d’euros. Adidas a transféré une partie de ses commandes chez un concurrent. Et c’est justement ce que redoutent les autorités : la multiplication des grèves et le départ de Chine des grandes enseignes mondiales.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.