GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 24 Octobre
Vendredi 25 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Cambodge: vers un accord sur les réfugiés avec l’Australie

    media Une capture d'écran de la chaîne de télévision australienne Channel 7 montre un bateau de réfugiés brisé par les vagues violentes, en décembre 2010, sur l'île Christmas, un territoire extérieur australien situé dans l’océan Indien. AFP PHOTO / THE WEST AUSTRALIAN

    Le Cambodge pourrait bien devenir le troisième pays à accepter de reloger sur son territoire des réfugiés ayant tenté d’immigrer illégalement en Australie. Le gouvernement cambodgien dit vouloir répondre favorablement à une requête du gouvernement australien, et ce malgré la polémique liée à la perspective d'envoyer des réfugiés vers un des pays les plus pauvres du monde.

    Avec notre correspondante à Phnom Penh, Stéphanie Gée

    Ce n’est pour l’heure qu’un « accord de principe », a annoncé un secrétaire d’Etat cambodgien aux Affaires étrangères. Le feu vert n’est pas encore donné, un comité ad hoc créé par Phnom Penh continue d’examiner les détails du contrat. Le responsable assure que tout sera fait « en conformité avec les normes internationales » et parle de geste « humanitaire ».

    Les voix sont pourtant nombreuses dans la société civile à questionner le bien-fondé de ce projet, comme l’analyste cambodgien Ou Virak : « Je ne pense pas que le Cambodge soit prêt pour cela. Nous sommes très inquiets, car le gouvernement a, par le passé, échoué à protéger les droits de l’homme, que ce soit les droits de ses citoyens ou ceux des réfugiés. On a tous en mémoire le cas des réfugiés ouïghours, qui ont été renvoyés en Chine, sous la pression de Pékin. »

    Quid de l'intégration des réfugiés?

    Mais ce qui met l'analyste encore plus en colère dans cette affaire, c’est l’attitude de Canberra. « En se déchargeant de ses responsabilités sur le Cambodge, l’Australie, un pays riche, manque à ses devoirs, fait-t-il remarquer. Et nous pouvons lui en faire le reproche. Elle ne peut pas se soustraire ainsi à ses obligations. »

    Les candidats accueillis sur le sol cambodgien seront-ils cantonnés dans des camps ou laissés en liberté dans le pays ? Quelle sera la durée de leur séjour ? Le montant de la transaction est-il important ? De nombreuses questions restent en suspens.

    → A (RE)LIRE : L'Australie durcit ses règles d'immigration, un centre de rétention s'embrase en réaction

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.