GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 8 Novembre
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Le Parti socialiste (PSOE) du président du gouvernement espagnol sortant Pedro Sanchez et la formation de gauche radicale Podemos ont scellé un accord de principe pour former un gouvernement de coalition, ont annoncé ce mardi 12 novembre MM. Sanchez et Pablo Iglesias, chef de Podemos, lors d'une conférence de presse. Ces deux formations, qui ont déjà échoué à s'entendre à plusieurs reprises, auront toutefois besoin de l'appui d'autres forces pour une investiture par la chambre basse, à l'issue des législatives de dimanche 10 novembre.

    Asie-Pacifique

    Violente attaque dans la région de l'Assam en Inde

    media Une patrouille de sécurité indienne dans le village de Balapara, à l'endroit de l'attaque survenue ce 2 mai 2014. REUTERS/Stringer

    Onze personnes ont été tuées et 7 blessés depuis jeudi soir dans la région de l'Assam, à l'extrême nord-est de l'Inde. La police suspecte l'un des groupes rebelles des bodos, un groupe ethnique qui revendique l'indépendance de l'Inde et vise régulièrement les populations musulmanes immigrées.

    Avec notre correspondant en Inde, Sébastien Farcis

    Un groupe de 20 à 25 hommes armés de fusils AK-47 a visé plusieurs villages situés à la frontière avec le Bangladesh. Selon les survivants, ils seraient passés d'une maison à une autre, en tirant au hasard. Au petit matin, la police a retrouvé un enfant de trois ans parmi les victimes.

    La police soupçonne le Front national et démocratique du Bodoland d'être responsable de cette attaque. Ce groupe aux aspirations socialistes, composé majoritairement de chrétiens, est l'une des nombreuses factions à revendiquer l'indépendance de tout un territoire de ces montagnes du nord pour ce peuple des Bodos.

    Ces assaillants s'en prennent ainsi régulièrement aux immigrés musulmans venant du Bangladesh voisin, qu'ils accusent de coloniser illégalement leur territoire. En juillet 2012, des affrontements entre les communautés avaient causé la mort de 77 personnes et le déplacement de 400 000 autres.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.