GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 24 Juillet
Lundi 25 Juillet
Mardi 26 Juillet
Mercredi 27 Juillet
Aujourd'hui
Vendredi 29 Juillet
Samedi 30 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Assassinat du père Hamel: le deuxième tueur identifié, fiché "S" depuis le 29 juin
    • Barack Obama: «Nous mènerons Hillary à la victoire»
    Asie-Pacifique

    Vietnam: manifestation anti-chinoise à Hanoï

    media Un manifestant vietnamien proteste contre l'action de Pékin en mer de Chine méridionale, à Hanoï le 11 mai 2014. REUTERS/Kham

    Les dirigeants du Sud-Est asiatique sont réunis, ce dimanche 11 mai, pour un sommet historique en Birmanie, symbole du retour de l'Etat paria sur la scène internationale, en pleine crise entre le Vietnam et la Chine dont les velléités territoriales suscitent l'inquiétude dans toute la région ainsi qu'à Washington. Un millier de personnes ont manifesté ce même jour devant l'ambassade de Chine à Hanoï pour dénoncer le déploiement par Pékin d'une plateforme de forage dans des eaux contestées en mer de Chine méridionale.

    Le gouvernement vietnamien accusait, mercredi dernier 7 mai, des bateaux chinois protégeant des installations de forage pétrolier dans des eaux disputées par les deux pays d'avoir attaqué ses navires. Le redéploiement, début mai, d’une plateforme pétrolière chinoise dans une zone revendiquée par Hanoï a ravivé les tensions, suscitant des incidents.

    Disputes

    Hanoï et Pékin se disputent les archipels des Paracels et des Spratleys dont les fonds marins sont supposés être riches en hydrocarbures. Les manifestions qui ont lieu ce dimanche devant l’ambassade de Chine à Hanoï, à Danang et à Ho Chi Minh-Ville, le jour même de l’ouverture du sommet des dirigeants du Sud-Est asiatique, montrent bien l’exaspération du gouvernement vietnamien qui a laissé les manifestants exprimer leur colère contre Pékin.

    La Chine inébranlable

    Les manifestants accusent la Chine de voler le pétrole vietnamien. Une colère qui ne devrait pas ébranler les Chinois convaincus de jouir d’une souveraineté inaliénable sur la quasi totalité de la mer de Chine méridionale.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.