GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Aujourd'hui
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Vietnam: violences contre les entreprises étrangères au sud du pays

    media Mercredi 14 mai, un garde devant les décombres d'une usine chinoise produisant des chaussures, brûlée dans la province de Binh Duong. REUTERS/Thanh Tung Truong

    Des milliers de Vietnamiens ont manifesté mardi dans des zones industrielles à capitaux étrangers du sud du pays, sur fond de dispute territoriale entre Pékin et Hanoi. Les manifestants protestent contre l'installation par Pékin d'une plate-forme pétrolière en mer de Chine méridionale, dans la zone des îles Spratleys, que les deux pays se disputent. Des bureaux et des usines ont été détériorés. Le week-end dernier, des manifestations avaient déjà eu lieu dans plusieurs villes du pays.

    Près de 10 000 travailleurs de différentes zones industrielles de la province de Bin Djueun sont descendus dans la rue mardi. Les manifestants, qui portaient des drapeaux vietnamiens et des pancartes appelant la Chine à ne pas envahir le Vietnam, ont bloqué l'entrée d'usines à capitaux chinois et détruit des enseignes.

    La mobilisation est montée grâce aux réseaux sociaux, comme l'explique Nguyen Duc Tam, qui travaille dans l'une de ces usines :

    « Les ouvriers ont leur portable, ils se connectent tous les jours et ils suivent ce qui se passe. Au travail, ils en parlent. Et ils sont en colère contre la Chine. La télé montre qu’il y a beaucoup de bateaux chinois qui tirent au canon à eau contre les petits bateaux vietnamiens.

    Il y avait beaucoup de monde aujourd'hui. Et on ne sait pas ce qui va se passer maintenant parce que près d’ici, il y a des entreprises chinoises, et la situation est assez tendue. »

    Le gouvernement vietnamien a toléré les premiers rassemblements, qui lui permettent de montrer son opposition à Pékin. Mais il craint un débordement de violence. Ces manifestations sont d'une ampleur jamais vue dans le pays depuis des dizaines d'années et les autorités de Hanoï redoutent que la mobilisation ne se retourne contre la stricte censure qu'elles exercent sur la population.

    Selon la police de la province, 200 personnes ont été arrêtées. Aucun blessé n'a été signalé. Les destructions ont touché des usines, bureaux et installations de plusieurs entreprises, originaires de plusieurs pays, dont Singapour qui s'est insurgée et réclame l'intervention des autorités vietnamiennes pour rétablir l'ordre. Un nouveau rassemblement est prévu dimanche à Hanoï.

    → A (RE)LIRE : Manifestations antichinoises à Hanoï

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.