GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 17 Février
Lundi 18 Février
Mardi 19 Février
Mercredi 20 Février
Aujourd'hui
Vendredi 22 Février
Samedi 23 Février
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Corée du Sud : la police aux trousses du propriétaire du ferry Sewol

    media Les enquêteurs recherchent Yoo Byung-eun, 73 ans, le patriarche reclus de la famille propriétaire de Chonghaejin Marine Co., la compagnie opératrice du ferry qui a sombré, le 16 avril 2014, avec des centaines de personnes à bord. REUTERS/Kim Hong-Ji

    Une véritable chasse à l’homme se déroule depuis plusieurs jours pour retrouver la trace de Yoo Byung-eun considéré par les autorités sud-coréennes comme le véritable propriétaire du ferry Sewol. Celui-ci transportait des centaines de lycéens en voyage de classe lorsqu’il a coulé le 16 avril dernier faisant 304 victimes.

    Avec notre correspondant à Séoul, Frédéric Ojardias

    Il est devenu l’ennemi public numéro un en Corée du Sud. Yoo Byung-eun, 73 ans, est recherché par quelque 50 000 hommes, a déclaré la police sud-coréenne. Lui et son fils aîné se cacheraient dans une petite ville à 400 kilomètres au sud de Séoul. Leurs portraits sont affichés à travers tout le pays et 400 000 euros sont offerts pour tout renseignement permettant leur capture.

    Des familles lisant les fiches descriptives des victimes du naufrage dont le corps a été retrouvé, le 21 avril 2014. REUTERS/Kim Kyung-Hoon

    Yoo Byung-eun, homme d’affaire et prédicateur évangélique, est soupçonné d’être le véritable propriétaire du ferry Sewol, au travers de plusieurs sociétés écrans détenues par sa famille. La présidente sud-coréenne en personne a déclaré que Yoo était la « cause principale » du naufrage.

    Sur la demande des autorités de Séoul, sa fille, qui vit à Paris, a été arrêtée par la police française. Yoo Byung-eun est connu en France sous son nom de mécène et de photographe amateur « Ahae ». Un nom qui est même gravé sur l’un des murs du Louvre car en 2012, le musée a accepté une donation et organisé une exposition de cet homme controversé et aujourd’hui recherché par la police car considéré comme le réel propriétaire du ferry. Or, la société propriétaire du bateau est accusée de malversations et de graves négligences considérées comme la cause principale du naufrage.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.