GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Bilan d’une journée de manifestation à Hong Kong

    media Des milliers de manifestants pro-démocratie ont manifesté pour exiger le suffrage universel à Hong Kong, le 1er Juillet 2014. REUTERS/Tyrone Siu

    À Hong Kong, des dizaines de milliers de personnes ont défilé dans la ville, mardi 1er juillet, jour anniversaire du retour du territoire à la Chine, il y a 17 ans. Quelques jours auparavant, 800 000 personnes sur plus de 7 millions d'habitants avaient voté lors d'une consultation facultative pour l'élection de leur chef exécutif au suffrage universel. La marche de protestation s’est prolongée par un sit-in organisé par deux groupes étudiants.

    Avec notre correspondante à Hong Kong, Florence de Changy

    Première victoire pour les organisateurs de cette marche annuelle, le record de l’année 2003, de un demi-million de participants, a été battu. Les manifestations de 2003 et 2004 avaient abouti à la démission du chef de l’exécutif en mars 2005. Selon les organisateurs de la marche de mardi, ce sont 510 000 personnes qui ont cette année continué de réclamer la démocratie. Le défilé qui s’étendait sur plus de 4 kilomètres de long, ne s’est terminé qu’au milieu de la nuit, sans le moindre désordre.

    Sit-in nocturne dans le quartier d'affaires

    Pour la première fois, la marche a été suivie d’un second événement, organisé par deux mouvements étudiants qui ont lancé un sit-in nocturne, en plein quartier d’affaires de Hong Kong, première opération de désobéissance civile, perçue comme une répétition de ce que pourrait être le mouvement Occupy Central au cas où les propositions de réformes démocratiques du gouvernement ne soient pas satisfaisantes. La nuit a été rythmée par des chants et des discours.

    La plupart des participants au sit-in ont suivi la stratégie de résistance passive recommandée par les dirigeants du mouvement. L’opération s’est terminée au petit matin par quelque 500 arrestations mais sans heurts violents avec la police. C’est la seconde victoire de cette très longue journée de protestation pour la démocratie à Hong Kong.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.