GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 24 Octobre
Vendredi 25 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Merkel en Chine: Volkswagen et Airbus obtiennent leur part du gâteau

    media La chancelière allemande Angela Merkel et le Premier ministre chinois Li Keqiang en conférence de presse au Grand palais du peuple à Pékin, le 7 juillet 2014. Reuters/Andy Wong/Pool

    La chancelière allemande Angela Merkel a été reçue ce lundi 7 juillet par le Premier ministre chinois Li Keqiang avec les honneurs militaires dignes d’un chef d’Etat. Dans le Grand hall du peuple, les deux dirigeants ont donné une conférence de presse, où le sujet sensible des droits de l'homme a vite laissé place aux échanges commerciaux florissants entre les deux pays.

    Avec notre correspondante à Pékin, Heike Schmidt

    « Le développement de l’économie et le développement des doits de l’homme et de la société civile vont de pair », a insisté la chancelière Angela Merkel lors d’une conférence de presse aux côtés de son homologue chinois Li Keqiang, sans pour autant mentionner le cas de l’artiste Ai Wei Wei, interdit de quitter le territoire chinois pour se rendre à sa grande exposition berlinoise.

    Au lieu d’évoquer des sujets sensibles, la chancelière a encore préféré donner la priorité aux échanges commerciaux. Les chefs d’entreprise qui accompagnent Angela Merkel peuvent se frotter les mains, dans le Grand hall du peuple, ils ont signé d’importants accords qui consolideront davantage la place des Allemands sur le marché chinois.

    L'automobile et l'aéronautique raflent la mise

    Le premier bénéficiaire est Volkswagen. Avec son partenaire chinois FAW, le fabricant d’automobiles, pionnier en Chine, va construire deux nouvelles usines dans les villes portuaires de Qingdao et Tianjin. Un investissement de 2 milliards d’euros censé augmenter les ventes sur le premier marché mondial de l’automobile.

    Le secteur aéronautique européen aura lui aussi sa part du gâteau chinois : Airbus a vendu 123 hélicoptères à la Chine pour une valeur de 300 millions d’euros.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.