GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Aujourd'hui
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    La moitié des jeunes filles d'Asie du Sud se marie avant 18 ans

    media Une jeune fille pakistanaise. Unicef Pakistan/Zaidi

    « Trop d'enfants sont mariés et trop ne naissent jamais. »  Cette remarque du directeur de l'Unicef pour l'Asie du sud a frappé le public d'une conférence à New Delhi. Dans un rapport publié vendredi, l'Unicef, le programme des Nations Unies pour la protection de l'enfance relève que la moitié des jeunes filles d'Asie du Sud se marient avant 18 ans. Une situation d'autant plus préoccupante qu'en Inde et notamment au Bangladesh les jeunes filles sont malnutries.

    Pratiquement une fille sur deux en Asie du Sud se marie avant 18 ans, selon un rapport de l'Unicef publié vendredi qui met au jour des  « inégalités criantes ». Et une fille sur cinq est mariée avant 15 ans dans la région, soit le taux de mariage d'enfants le plus élevé du monde.

    Par ailleurs, l'Unicef relève que près de 40 % des enfants de moins de cinq ans en Asie du Sud souffrent de malnutrition chronique. Pour Jean-Joseph Boillot, chercheur spécialiste de l'Inde au CEPII, le problème vient de la distribution : « C’est une constante, que l’on soit musulman ou indou : il y a des greniers pleins dans la région mais le mode de distribution est extrêmement inégal selon les castes, parce qu’il y des castes qu’on le veuille ou non au Bangladesh mais aussi au Pakistan. »

    « On a une société à deux vitesses [non pas] entre les riches et les pauvres simplement mais [...] beaucoup plus entre les femmes et les enfants d’un côté et les hommes et les adultes de l’autre » poursuit Jean-Joseph Boillot.

    Un fort taux de mortalité maternelle

    La corrélation entre cette malnutrition et les mariages précoces est particulièrement dramatique pour les femmes. « A partir de cette malnutrition s’enclenche un système où l’espérance de vie est très faible. Les femmes sont mariées très tôt, c’est plutôt dans ce sens là qu’il faut voir les choses : les femmes ont une espérance de vie qui est très faible » ce qui entraîne de réels problèmes d’insertion professionnelle et une mortalité infantile élevée.

    L’Asie du sud, dit l’Unicef, continue d’être une des régions les plus risquées au monde pour tomber enceinte ou donner naissance. Ce rapport relève aussi que plus d'un million de nouveaux-nés de moins de 28 jours décèdent chaque année dans la région, souvent en raison d'un défaut de prise en charge adéquate. C'est la région avec le deuxième plus fort taux de mortalité maternelle dans le monde.

    Les efforts des associations sur le terrain n’ont donc pas fourni suffisamment d'effets. « Très peu, on a une sorte de cercle vicieux, d’un côté avec la croissance pourtant rapide, même au Bangladesh. [Mais] Les fruits de la distribution des ressources sont concentrés plutôt dans les villes et les campagnes sont vraiment délaissées. Cela conduit à un taux de pauvreté moyen dans la région qui est plus de 50 % » conclut Jean-Joseph Boillot.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.