GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 22 Mai
Jeudi 23 Mai
Vendredi 24 Mai
Samedi 25 Mai
Aujourd'hui
Lundi 27 Mai
Mardi 28 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Islamisme: l'appel à l'aide des deux otages allemands aux Philippines

    media Des militaires à Jolo, Sulu, au sud des Phillipines, à la recherche des deux otages allemands détenus par des terroristes, le 25 septembre 2014. REUTERS/Stringer

    Les deux Allemands sont pris en otages par le groupe islamiste philippin Abou Sayyaf. Interviewés par une radio locale, ils ont appelé leur gouvernement ainsi que celui des Philippines à faire tout leur possible pour les libérer. Chacun s'est exprimé et fait part des difficultés de détention.

    Avec notre correspondant à Manille, Gabriel Kahn

    Le groupe Abou Sayyaf, qui a prêté allégeance en août dernier au groupe Etat islamique, a menacé la semaine dernière de décapiter l’un de ses deux otages allemands si l’Allemagne continuait à soutenir les combattants kurdes du nord de l’Irak et si la rançon demandée n’était pas payée avant le 10 octobre.

    Lundi, un représentant d’Abu Sayyaf a précisé sur une radio locale que le montant de la rançon demandée était d’environ 4,5 millions euros. Il a ensuite laissé parler les deux otages allemands sous son contrôle.

    L’un d’eux, âgé de 74 ans, s’est plaint de sa santé. Il a décrit comment il était obligé de dormir à même le sol trempé par la pluie. Le second otage, une femme de 42 ans, a appelé les gouvernements philippin et allemand à faire tout leur possible pour les sortir de là.

    « La situation ici est très stressante. La jungle est très dangereuse. Nous ne savons pas combien de temps nous allons pouvoir tenir », a-t-elle souligné. En visite dans le sud de l’archipel, le ministre de la Défense des Philippines a déclaré lundi qu’une opération militaire était en cours sur l’île de Sulu pour libérer les otages.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.