GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Aujourd'hui
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Afghanistan: David Cameron a rencontré Ashraf Ghani

    media Le Premier ministre britannique David Cameron a rendu visite au nouveau président afghan, Ashraf Ghani, le 3 octobre 2014. REUTERS/Pool/Dan Kitwood

    David Cameron est arrivé ce vendredi matin à Kaboul pour une visite surprise. Le Premier ministre britannique a notamment rencontré Ashraf Ghani, le nouveau président afghan, qui a accédé au pouvoir en début de semaine. Les derniers soldats britanniques, à la pointe de la coalition internationale derrière les Etats-Unis, doivent quitter l’Afghanistan d’ici la fin de cette année, en même temps que l’essentiel des troupes de l’Otan.

    Avec notre correspondant à Kaboul, Joël Bronner

    Il est le premier grand dirigeant international à se rendre à Kaboul depuis l’investiture lundi dernier d’Ashraf Ghani, le nouveau président afghan. Le Premier ministre britannique David Cameron est arrivé au petit matin dans la capitale afghane, où il s’est entretenu avec les deux hommes forts du pays, le président Ghani ainsi que son rival malheureux, Abdullah Abdullah, qui tient dorénavant un rôle identique à celui de Premier ministre.

    Lors d’une conférence de presse, David Cameron a notamment rendu hommage aux 453 Britanniques décédés au cours des treize années de conflit en Afghanistan. Le Premier ministre a souligné  « le lourd tribut » payé par son pays au cours de cette guerre. Depuis 2001, les Britanniques ont été, derrière les Etats-Unis, le deuxième contributeur de la coalition internationale en Afghanistan en termes d’effectifs. Ils ont été jusqu’à 9 500 hommes sur le terrain afghan, notamment dans la province instable du Helmand, dans le sud du pays.

    Aujourd’hui, à l’heure du retrait des dernières troupes combattantes de l’Otan en fin d’année, les militaires britanniques s’apprêtent à faire définitivement leurs valises. Seule une poignée d’entre eux resteront dans le pays après 2014 pour aider à la formation de militaires afghans.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.