GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Afghanistan: fin officielle des opérations de combat de l’Otan

    media Des soldats américains retirent leur drapeau de leur base militaire dans le Helmand en Afghanistan, le 26 octobre 2014. REUTERS/Omar Sobhani

    En Afghanistan, les soldats américains et britanniques ont officiellement mis fin à leur mission de combat ce dimanche 26 octobre. Treize ans après l’intervention qui a entraîné la chute du régime des talibans en 2001, les opérations militaires de la coalition sont donc terminées. Et c’est à présent l’armée afghane qui est chargée de lutter contre l’insurrection talibane toujours très active à travers le pays.

    Avec notre correspondant dans la région, Joël Bronner

    Les drapeaux britanniques et américains ont été abaissés pour la dernière fois dans deux bases militaires de la province instable du Helmand, dans le sud de l’Afghanistan, marquant officiellement le transfert de ces bases à l’armée afghane et la fin des opérations de combat en Afghanistan menées par Londres et Washington, sous l’égide de l’Otan. Au total, 453 soldats britanniques ont perdu la vie dans le pays ainsi que plus de 2 300 Américains.

    Cet arrêt des opérations intervient alors que l’hiver, qui s’installe ces jours-ci en Afghanistan, indique la fin progressive de la saison des combats. Mais les violences ont encore été particulièrement intenses cette année. Comme l’a admis Michael Fallon, ministre britannique de la Défense, l’insurrection talibane n’a pas été vaincue, mais c’est maintenant l’ANA, l’armée afghane, qui hérite de « l’entière responsabilité » de lui faire face.

    Le retrait effectif de l’ensemble de ces troupes combattantes étrangères doit se faire dans les deux mois qui viennent. Et à partir de 2015, les forces américaines et de l’Otan qui stationneront toujours dans le pays, soit quelque douze mille hommes, auront notamment la charge de poursuivre le soutien et la formation de l’armée afghane.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.