GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Réunion politique à haut niveau en Birmanie

    media Aung San Suu Kyi (G.) et le président birman Thein Sein (D.) AFP PHOTO / Myanmar News Agency

    Ils seront tous autour de la table : le président, l’armée et l’opposition. En Birmanie, les plus hauts dirigeants politiques et militaires se réunissent à la capitale politique, Naypyidaw, ce vendredi 31 octobre. L’ordre du jour n’a pas été communiqué, mais les participants devraient débattre du processus de réformes démocratiques qui ne progresse plus. Une réunion qui se déroule à deux semaines de l’arrivée de Barack Obama dans le pays, et à un an des élections législatives.

    Avec notre correspondant à Rangoon, Rémy Favre

    C’est une première depuis l’avènement du gouvernement réformateur en 2011. Le président convoque les représentants des principaux partis politiques, et invite aussi le commandant en chef des armées - l’institution a dirigé le pays pendant 49 ans - autour de la table. Seront également présents Thura Shwe Mann, le président du Parlement qui a des ambitions présidentielles, et Aung San Suu Kyi, la chef de l’opposition.

    Ces dirigeants se réunissent pour trouver un accord à un an des élections législatives. Requêtes, exigences, concessions : ils débattront du mode scrutin (proportionnel ou majoritaire), parleront des alliances politiques pour cette élection, et des candidats au poste de président. Pour le moment, Aung San Suu Kyi ne peut pas accéder à la fonction suprême, car un article de la Constitution empêche ceux qui ont un conjoint étranger de briguer le poste. Or Aung San Suu Kyi a été mariée à un Anglais.

    Elle et le président se sont déjà rencontrés à quatre reprises depuis 2011, sans jamais dévoiler le contenu de leurs entretiens. Ils s’apprécient et ont trouvé un terrain d’entente. Aung San Suu Kyi critique rarement le pouvoir et se tient à l’écart des questions ethniques et religieuses, les plus sensibles en Birmanie.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.