GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Aujourd'hui
Samedi 24 Août
Dimanche 25 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    La Chine et le Japon renouent des relations au sommet de l'Apec à Pékin

    media Le président chinois Xi Jinping (D) et le Premier ministre japonais Shinzo Abe au sommet de l'Apec, le 10 novembre 2014 à Pékin. REUTERS/Kim Kyung-Hoon

    A Pékin, le sommet de l’Apec a débuté sur une note positive ce lundi matin avec une rencontre symbolique entre le président chinois Xi Jinping et le Premier ministre japonais Shinzo Abe. Après deux années de confrontations en mer de Chine orientale autour des îles disputées de Senkaku-Diaoyu, les deux puissances se sont rapprochées en marge de la rencontre des 21 leaders de l’Asie-Pacifique.

    Avec notre correspondant à Pékin, Heike Schmidt

    Les deux dirigeants ont réussi à briser la glace. Le président chinois Xi Jinping a enfin accepté de rencontrer le Premier ministre japonais pendant une demi-heure au palais de l’Assemblée du peuple. Est-ce le début d’une réconciliation entre les deux voisins ? Il est trop tôt pour le dire. Le Premier ministre japonais espère en tout cas que cette reprise du dialogue marquera le « retour à une relation mutuellement bénéfique basée sur des intérêts stratégiques commun ». Shinzo Abe propose un mécanisme de communication maritime pour éviter un incident en mer et veut que les autorités maritimes des deux pays travaillent concrètement ensemble.

    La confrontation en mer de Chine orientale n’est pas le seul différend qui sépare la deuxième et la troisième puissance économique du monde. La liste est longue. Il y a la décision du Japon de changer sa Constitution pacifique. De son côté, Pékin attend toujours des excuses pour les atrocités commises lors de l’occupation de la Chine pendant la Seconde Guerre mondiale. Les visites répétées de députés et de ministres japonais au sanctuaire Yasukuni, où reposent des criminels de guerre, n’ont fait que jeter de l’huile sur le feu entre les deux pays protagonistes.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.