GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Aujourd'hui
Dimanche 25 Août
Lundi 26 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Hong Kong: la police antiémeute a chargé les manifestants prodémocratie dans le quartier de Kwun Tong (journaliste AFP)
    • Spatial: le vaisseau «Soyouz» avec le premier robot humanoïde russe à son bord ne parvient pas à s'arrimer à l'ISS
    Asie-Pacifique

    Inde: Jashodaben Modi, une première dame pas comme les autres

    media Jashodaben Modi, devant sa maison à Brahmanwada, le 25 novembre 2014. AFP PHOTO / Sam PANTHAKY

    L'épouse de Narendra Modi, le Premier ministre indien, vit dans un quasi anonymat et tient à cette discrétion et cette vie simple. Elle est même particulièrement gênée par la présence de gardes de sécurité qui la suivent en permanence. Elle vient de déposer une requête auprès de l’administration indienne pour savoir de quel droit ils la suivent ainsi partout.

    De notre correspondant à New-Delhi

    Le profil de cette première dame, Jashodaben Modi, est un peu particulier. Elle est en effet mariée avec Narendra Modi depuis 45 ans. Mais n'a jamais vécu avec lui. Pour la simple et bonne raison que les deux ont été unis par leurs parents, quand ils étaient mineurs et vivaient encore dans leur foyers familial respectif. Au moment où Narendra Modi a atteint la majorité, il a refusé d'honorer ce pacte conclu par ses parents, et il est parti sur les routes avec les militants hindouistes du RSS, abandonnant, en quelque sorte, son épouse légale.

    Mais il n'a jamais divorcé, sûrement parce que cela est encore mal accepté par beaucoup d'Indiens. Ainsi, les deux époux ont embrassé des parcours très différents : alors que Narendra gravissait les échelons au Gujarat, depuis sa maison de village sans toilettes jusqu'au siège de chef du gouvernement de l'Etat, Jashodaben, elle, est devenue institutrice, aujourd'hui à la retraite. Et a toujours vécu chichement, dans une petite chambre sans eau courante ni toilettes, où elle faisait elle-même le ménage et lavait ses vêtements.

    Une cible potentielle

    Mais bien sûr, la situation est devenue un peu plus complexe quand Narendra Modi a été élu Premier ministre. Car cette épouse est ainsi devenue une cible potentielle, un moyen de menacer Narendra Modi. Pour éviter que cela arrive, cinq policiers en civil sont déployés en permanence pour la protéger. Et cela n'est pas du tout du goût de cette femme modeste.

    Jashodaben Modi a déposé cette requête afin de connaître au nom de quelle directive, ordre ou protocole, elle doit supporter ce service de sécurité : dans sa lettre de trois pages, elle explique d'abord que ces hommes armés l'effraient plus que la rassurent. « Indira Gandhi a été assassinée par ses propres gardes du corps, je veux donc tous les détails sur le profil de ces policiers », écrit l'enseignante en parlant de l'ex-Premier ministre, tuée il y a 30 ans.

    Et il y a aussi des problèmes pratiques qui révèlent de manière flagrante la différence abyssale entre les vies des deux époux : « Quand je me déplace, je suis à pieds et en transports en commun, et les gardes me suivent en voiture », relate l'ex-enseignante de 62 ans. Et de rajouter: « Si tel est le protocole, aurais-je aussi le droit à ce confort ? » Peut être qu'au bout de 45 ans, la femme de Narendra Modi pourrait enfin recevoir quelque chose de son mari et Premier ministre.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.