GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Aujourd'hui
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Luigi Patronaggio, après une inspection de la police judiciaire et de deux médecins, a estimé que la situation critique à bord du bateau humanitaire nécessitait un débarquement des rescapés en Sicile et que l'«Open Arms» devait être placé sous séquestre.

    Asie-Pacifique

    Japon: une fusée lance dans l'espace une sonde scientifique

    media Tir de la fusée H-2A depuis le pas de tir du Tanegashima Space Center, le 3 décembre 2014. REUTERS/Kyodo

    Au Japon, ce mercredi 3 décembre, la fusée japonaise H-2A a décollé du sud du Japon pour lancer dans l'espace la sonde Hayabusa-2. Celle-ci a rendez-vous en 2018 avec 1999 JU3, un astéroïde primitif qui n'a que peu évolué depuis la fondation de notre système solaire.

    L'astéroïde 1999 JU3 est ce que l'on appelle un astéroïde primitif, c'est-à-dire qu'il est resté quasiment identique qu'au moment de sa formation en même temps que le système solaire, il y a 4 milliards et demi d'années. Une fois arrivée à destination, dans trois ans et demi, la sonde Hayabusa-2 analysera la surface de cet astre céleste. Pour cela, elle peut compter sur son véhicule robotisé et son atterrisseur dénommé Mascot, qui est un peu l'équivalent de Philae dans la mission européenne Rosetta.

    La sonde japonaise devra également collecter les poussières du sous-sol de l'astéroïde. Et l'opération s'annonce délicate. Hayabusa-2 possède à son bord un impacteur, un objet capable de percuter un astre. Après son largage, ce véritable canon spatial explosera pour projetter à toute vitesse une boule de cuivre de 10 cm à la surface de l'astéroïde.

    Le tir devrait creuser un cratère et ainsi permettre à la sonde de récolter les éléments dégagés par cette explosion. Et grâce à ces données, les scientifiques pourraient clarifier l'origine de la vie. Une fois sa mission accomplie, Hayabusa-2 reviendra sur Terre. Son retour est prévu d'ici fin 2020.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.