GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 20 Mai
Mardi 21 Mai
Mercredi 22 Mai
Jeudi 23 Mai
Aujourd'hui
Samedi 25 Mai
Dimanche 26 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    La mauvaise météo à l'origine du crash du vol d'AirAsia

    media Les équipes techniques chargées de l'enquête sur les causes de l'accident remontent à bord d'un navire de la marine indonésienne des restes du vol QZ8501 d'AirAsia, le 3 janvier REUTERS/Adek Berry/Pool

    Ce sont de mauvaises conditions météorologiques qui sont à l’origine de l’accident de l’Airbus d'AirAsia il y a une semaine. C'est ce qu'indique l'agence météorologique indonésienne. Le vol QZ8501 s'est abimé en mer de Java avec 162 personnes à bord alors qu’il effectuait la liaison Surabaya – Singapour. Les mauvaises conditions météo freinent aussi le travail des enquêteurs.

    Avec notre correspondante à Jakarta, Marie Dhumières

    Les recherches des plongeurs sont à nouveau interrompues : selon le chef des opérations, la visibilité sous l’eau et mauvaise et les conditions de sécurité ne sont pas réunies. Des véhicules sous-marins télécommandés déployés dans la zone de recherche essaient toujours de récupérer des images des parties de l’avion détectées à 30 m de profondeur. Un nouveau morceau de la carlingue d'une dizaine de mètres de long -le cinquième- a été repéré.

    Les autorités indonésiennes se sont par ailleurs exprimées pour la première fois sur les causes possibles de l’accident. Le mauvais temps aurait été un facteur déterminant. Selon un rapport de l’agence météorologique du pays, il semblerait que l’avion se soit retrouvé piégé dans des conditions météo extrêmes, en particulier du givre, qui, selon l’agence aurait pu endommager des moteurs de l’appareil.

    Pour les experts le fait que les corps retrouvés pour l’instant sont intacts montre aussi que l’appareil n’a pas explosé en vol et que l’avion a probablement touché la mer en une seule pièce. Un nouveau corps a d’ailleurs été retrouvé ce dimanche, le premier depuis vendredi, ce qui porte à 31 le nombre de victimes retrouvées. Les réponses viendront des boîtes noires, qui n’ont pour l’instant toujours pas été retrouvées par les équipes de recherche.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.