GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 12 Juillet
Samedi 13 Juillet
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Vol AirAsia: les plongeurs remontent l'une des deux boîtes noires

    media Une boîte noire du vol de AirAsia a été remontée à la surface, le 12 janvier 2015. REUTERS/Darren Whiteside

    Au large de l'île de Bornéo, les plongeurs ont remonté l'une des deux boîtes noires de l'avion d'AirAsia qui s'est abîmé en mer de Java il y a 2 semaines. Cet enregistreur de données de vol se trouvait sous les débris d'une aile. Il s'agit d'une avancée cruciale dans l'enquête pour comprendre les circonstances de l'accident de l'airbus, le 28 décembre dernier.

    Avec notre correspondante à Jakarta, Marie Dhumieres

    Une des boîtes noires de l’appareil a été remontée à la surface, a annoncé le responsable des opérations de recherches du vol d'AirAsia. Selon lui, il s’agit de l’enregistreur de vol contenant les paramètres de l’avion. La boîte noire a été retrouvée sous une des ailes de l’appareil, à 30 mètres de profondeur.

    Les plongeurs sur place essaient maintenant de récupérer la deuxième boîte noire, qui contient les échanges entre les pilotes et avec le contrôle aérien. Elle a été localisée à environ 20 mètres de l’endroit où la première boîte noire a été retrouvée, mais elle pourrait aussi être enfouie sous des morceaux de l’épave. Si les plongeurs ne parviennent pas à récupérer cette deuxième boîte noire, les équipes de recherches utiliseront des coussins de levage gonflables pour soulever les débris de l’appareil.

    Les boîtes noires de l’appareils sont essentielles pour comprendre ce qui s’est passé. Pour l’agence métérologique indonésienne, des conditions météo extrêmes auraient été le facteur déclenchant de l’accident. Mais seule l’analyse des boîtes noires, permettra de connaître les circonstances exactes de la catastrophe. Selon les enquêteurs, la récupération de ces données pourrait prendre jusqu’à deux semaines.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.