GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Le pape François aux Philippines: «L'avenir de l'Eglise est en Asie»

    media Le pape dans sa papamobile au milieu d'une foule immense aux Philippines, le 18 janvier 2015. REUTERS/Erik De Castro

    Le pape François a achevé son voyage aux Philippines dimanche par la célébration d'une messe géante au Rizal Park de Manille, devant des millions de fidèles enthousiastes. Une affluence sans précédent dans l’histoire de la papauté.

    Avec notre envoyé spécial à Manille, Antoine-Marie Izoard

    Le pape François, apercevant les foules innombrables au bord des routes depuis sa papamobile, a glissé cette confidence à l’archevêque de Manille : « L’avenir de l’Eglise est en Asie ». Ce n’est pas par hasard, après son déplacement en Corée du Sud il y a cinq mois, qu’il est revenu sur le continent.

    Au Sri Lanka, première étape de ce voyage, le pape François a prêché la réconciliation entre Cinghalais et Tamouls, et le dialogue entre religions. Il a rappelé aussi que la liberté religieuse était un droit humain fondamental.

    Aux Philippines, il a encouragé les jeunes et les familles. Il s’est surtout penché sur les plus pauvres en visitant une fondation pour l’accueil des enfants des rues bien souvent passés par la drogue et la prostitution.

    Le pape s’est aussi penché sur les victimes du typhon meurtrier de novembre 2013 en se rendant sur l’île de Leyte, au centre de l’archipel, afin de dire sa proximité aux survivants. Malgré la pluie battante et les rafales de vent, il a célébré la messe et parcouru la foule des fidèles à Tacloban, une ville que le typhon avait détruite.

    Célébrant la messe au terme de son voyage devant un nombre jamais atteint de 6 à 7 millions de fidèles, le pape François a enfin envoyé les très catholiques Philippins en mission en Asie et dans le monde, le regard probablement tourné, entre autres, vers la Chine toute proche.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.