GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Réchauffement climatique: Fabius appelle l’Inde à faire des efforts

    media Le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius (c) entouré par les médias à la conférence sur le climat à New-Delhi, jeudi 5 février 2015.

    Le ministre des Affaires étrangères français Laurent Fabius était à New Delhi ce jeudi 5 février pour une conférence sur le climat. Il y a rencontré le Premier ministre indien afin de discuter des efforts que peut faire le pays.

    Avec notre correspondant à New Delhi, Sébastien Farcis

    L'Inde fait face à deux impératifs contradictoires. D'un côté, le pays cherche à se développer rapidement en relançant un secteur industriel en berne et en offrant de l'électricité aux 300 millions d'habitants qui ne sont pas raccordés au réseau. Cela devrait faire exploser la consommation de charbon, cette énergie très polluante qui est déjà la première source de génération de courant dans le pays.

    Mais de l'autre, New Delhi a besoin de s'engager sur des chiffres de réductions de gaz à effets de serre afin de ne pas s'isoler diplomatiquement. Les Etats-Unis et la Chine l'ont déjà fait, mais l'Inde, troisième plus grand émetteur de carbone au monde, a toujours été réticente.

    Laurent Fabius, le ministre français des Affaires étrangères, reste cependant optimiste : « La situation en Inde n’est pas la même que la situation en Chine. Il peut y avoir un décalage dans le temps. Pour eux, ça représente un très gros effort, mais ce qui est important, c’est qu’ils veulent qu’on arrive à un accord. Le Premier ministre a tout à fait conscience du problème. D’ailleurs, c’est un des points sur lesquels il a fait sa réputation quand il dirigeait le Gujarat. »

    L'Inde a en effet annoncé son intention d'installer 100 gigawatts (GW) d'énergie solaire d'ici à 2020. Un objectif ambitieux, voire irréalisable pour certains, mais qui a l'avantage de montrer qu'il a l'intention de sortir du tout-charbon. 

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.