GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 20 Septembre
Vendredi 21 Septembre
Samedi 22 Septembre
Dimanche 23 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 25 Septembre
Mercredi 26 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Sri Lanka: premier test réussi pour le nouveau président

    media Maithripala Sirisena a passé haut la main son premier test au Parlement depuis son élection il y a un mois. REUTERS/Dinuka Liyanawatte

    Au Sri Lanka, samedi 7 février, le nouveau président Maithripala Sirisena a passé haut la main son premier test au Parlement depuis son élection il y a un mois : le budget de son gouvernement a été approuvé par 164 voix contre une. Pour remporter la présidentielle, Maithripala Sirisena avait dû rassembler derrière lui une coalition d’opposants très hétéroclite - ce n’était pas certain qu’elle le suivrait comme un seul homme pour ce premier vote. Mais il faut aussi dire que ce premier budget était très social.

    D’abord, les prix d’une douzaine d’aliments de base vont baisser (le pain et le lait en poudre par exemple). Ensuite les fonctionnaires, soit 1,6 million de personnes, vont avoir droit à une augmentation de 10 000 roupies (environ 67 euros). Enfin une « super taxe » de 25% va être appliquée aux entreprises dont les bénéfices annuels dépassent les 13 millions d’euros. Taxe supplémentaire aussi pour les casinos, fiscalement choyés par le précédent président, Mahinda Rajapaksa, qui quelques mois avant sa défaite avait lui aussi pris des mesures pour s’attirer les bonnes grâces de la population.

    Mais celui qui avait écrasé la rébellion tamoule n’avait pas réconcilié les différentes strates de la population sri lankaise : il avait ainsi refusé d’enquêter sur les accusations de l’ONU selon lesquelles le dernier épisode de la guerre contre les Tamouls avait coûté la vie à 40 000 civils.

    Maithripala Sirisena a, lui, promis une enquête, et il a profité il y a quelques jours de la fête nationale pour rendre hommage à toutes les victimes du conflit. Son équipe pourra tester à nouveau sa popularité lors des élections législatives anticipées fin avril. Le nouveau président a déjà promis de rendre au Parlement un grand nombre de ses prérogatives perdues lors de la présidence Rajapaksa.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.