GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Aujourd'hui
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Thaïlande: ils montent sur scène et finissent sous les verrous

    media Pornthip Mankong (d.) et Patiwat Saraiyaem ont écopé de deux ans et demi de prison pour avoir joué une pièce jugée offensante pour la monarchie thaïlandaise. REUTERS/Athit Perawongmetha

    En Thaïlande, deux étudiants ont été condamnés à deux ans et six mois de prison pour avoir joué dans une pièce de théâtre jugée insultante pour la monarchie. Cela porte à neuf le nombre des condamnés pour crime de lèse-majesté depuis le coup d’Etat du 22 mai dernier.

    Avec notre correspondant à Bangkok, Arnaud Dubus

    Patiwat Saraiyaem, 23 ans, et Pornthip Mankong, 26 ans, avaient joué en 2013 dans une pièce intitulée L’épouse du loup, laquelle mettait en scène de manière satirique une monarchie fictive. Les juges ont estimé que cette pièce avait « endommagé la monarchie ». Dès le verdict, des scènes pleines d’émotion ont eu lieu. La famille et les amis des deux jeunes Thaïlandais les ont entourés. Pornthip, étudiante et actrice, a dit que la prison ne lui faisait pas peur et que cela l’aiderait à chérir encore plus la liberté.

    Depuis le coup d’Etat du 22 mai, les arrestations pour crime de lèse-majesté sont nombreuses. Lors d’un des derniers cas, un septuagénaire a été inculpé pour avoir évoqué les différentes formes de monarchie lors d’un séminaire.

    La junte au pouvoir s’est donnée pour mission de protéger la monarchie contre toute critique. Cela a abouti à une chasse aux sorcières et à rendre tabou toute discussion à propos de l’institution royale. Le roi lui-même avait pourtant dans le passé déclaré qu’il devait être permis de le critiquer. Mais il est âgé de 87 ans, sa santé est déclinante. Et sa voix n’est plus entendue.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.