GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Inde: des quotas de femmes dans les rangs de la police

    media Policiers de l'Etat du Nagaland, au nord-est de l'Inde. AFP PHOTO/ Manjunath KIRAN

    Après les multiples affaires de viol, l'Inde a décidé d'imposer des quotas de femmes dans les rangs de la police. Un tiers des agents, désormais, seront de sexe féminin.

    Avec notre correspondant à New Delhi, Sébastien Farcis

    En Inde, le gouvernement central a créé un quota de femmes dans le recrutement des forces de police de la capitale. Au moins un nouvel officier sur trois devra être une femme à présent. Cette mesure est prise dans le but d'avoir des forces de police plus sensibles aux violences faites contre les femmes, un problème qui affecte particulièrement New Delhi.

    A l'heure qu'il est, moins de 8% des officiers de police de New Delhi sont des policières. Ce quota va obliger à recruter un minimum de 1 000 femmes par an dans ce corps, ce qui devrait réduire ce retard. Bien que de manière lente : cette part augmentera d'environ 1 point de pourcentage chaque année.

    Cours de sensibilisation

    Le gouvernement offre depuis de nombreuses années des cours de sensibilisation aux policiers de la capitale afin de leur apprendre à traiter les plaintes pour viols de manière plus sérieuse ; dans beaucoup de cas, ils refusent d'enregistrer la plainte et vont jusqu'à persuader la femme qu'il est préférable d'étouffer l'affaire. Voire l'accusent d'avoir provoquer son violeur.

    Depuis le viol collectif d'une étudiante en décembre 2012 ces plaintes doivent être reçues par un service spécialisé du poste de police, composé au moins d'une femme. Mais le problème est qu'il n'y avait justement pas assez de d'agentes pour remplir cette mission.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.