GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 24 Septembre
Mercredi 25 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Pakistan: 43 morts dans l'attaque d'un bus transportant des chiites

    media L'autobus transportait des musulmans de la minorité chiite à Karachi, le 13 mai 2015. AFP PHOTO/ Rizwan TABASSUM

    43 personnes sont mortes et 13 autres ont été blessées, ce mercredi 13 mai, à Karachi dans une attaque armée contre un autobus. A son bord des Ismaéliens, une communauté chiite fréquemment prise pour cible par les talibans. L'attentat a été revendiqué par un groupuscule jihadiste hostile aux minorités religieuses, le Jundullah. C'est la deuxième attaque la plus sanglante cette année contre cette minorité au Pakistan.

    Les images tournent en boucle sur les chaînes de télévision pakistanaise. Le bus rose tâché de sang témoigne de la violence de l'attaque. Les assaillants, six hommes vêtus d'uniformes de la police, ont ouvert le feu sur le chauffeur, puis tiré sur les passagers sans distinction, rapporte un haut responsable de la police locale.

    Le bus transportait une soixantaine d'ismaéliens, un courant de l'islam chiite. Les attentats contre la minorité chiite se sont multipliés ces dernières années, surtout à Quetta dans le sud-ouest, dans le nord à Parachinar et à Gilgit mais de plus en plus à Karachi, la mégalopole de 20 millions d'habitants, qui est en proie à des violences ethniques, politiques et religieuses. Une opération des forces de sécurité pakistanaises pour rétablir l'ordre à Karachi, s'était soldée en 2013 par la mort de plus de 2 000 personnes.

    Le chef de l'armée, le général Raheel Sharif a annulé une visite de trois jours au Sri Lanka pour se rendre sur les lieux de l'attentat. Les autorités du Sindh ont proclamé une journée de deuil dans la province.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.