GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    La Chine durcit ses mesures anti-tabac

    media Fumer une cigarette au bureau est bel et bien interdit. Pékin durcit ses mesures contre le tabac, à partir du lundi 1er juin. REUTERS/Jason Lee

    A partir de ce lundi, les habitants de Pékin ne pourront plus fumer dans les restaurants, les cafés, au bureau ou dans tout autre espace public fermé. La capitale chinoise sert de ville test, quatre ans après la mise en place d’une interdiction similaire qui, dans les faits, n’est pas respectée. Cette fois, le gouvernement chinois a mis en place des sanctions sévères.

    Avec notre correspondante à ShanghaiDelphine Sureau

    L'objectif de Pékin est simple : pousser les fumeurs à changer leurs habitudes et faire appliquer la loi, dans ce pays qui compte 300 millions de fumeurs. À Pékin, il n'est pas rare en effet de voir des fumeurs allumer une cigarette dans un bar, ne pas l’éteindre dans un ascenseur ou dans un taxi, alors que depuis le 1er mai 2011, une loi interdit déjà de fumer dans les espaces publics fermés.

    Pékin veut aujourd'hui devenir une ville exemplaire en matière de lutte contre le tabagisme. Ceux qui ne respectent pas l’interdiction de fumer s’exposent à de vraies amendes : jusqu’à 1 500 euros pour un établissement. Trente euros pour un fumeur récalcitrant.

    Le nom des fumeurs récalcitrants rendu public

    Par ailleurs, les publicités pour les cigarettes sont désormais interdites dans la rue. Et la vente sera interdite à moins de cent mètres des écoles primaires, des maternelles et des crèches.

    Mieux, au bout de trois récidives, le nom des coupables sera même publié pendant un mois sur un site internet du gouvernement.

    Un cigarettier d'État

    La question est maintenant de savoir s’il y aura des contrôles, dans un pays où le tabagisme tue une personne toutes les 30 secondes.

    Jusqu’ici, la puissante compagnie étatique CNTC, qui rapporte près d'un dixième des recettes fiscales nationales, a réussi à faire échouer les campagnes anti-tabac, notamment en maintenant des prix bas. Un paquet de cigarettes en Chine ne coûte qu’un euro.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.