GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Des migrants refoulés par l'Australie

    media Le navire de la marine australienne, le HMAS Choules, a renvoyé les 46 migrants vietnamiens le 26 mai 2015. @wikimedia

    Des dizaines de migrants refoulés par la marine australienne ont été retrouvés près d'une plage indonésienne après le naufrage de leur embarcation. Originaires du Sri Lanka, du Bangladesh et de Birmanie, ils se dirigeaient vers la Nouvelle-Zélande.

    Les 65 migrants, dont des femmes et des enfants, ont été retrouvés près d'une plage à l'extrémité est de l'archipel indonésien, après le naufrage de leurs deux embarcations. Les bateaux avaient été interceptés en mer par la marine australienne et immédiatement renvoyés vers leur point de départ.

    Depuis le lancement de l'Opération Frontières souveraines en 2013, l'Australie refoule systématiquement les bateaux de migrants qui approchent de ses côtes. Le Premier ministre, Tony Abbott, a fait de la lutte contre l'immigration l'une de ses priorités.

    Opération Frontières souveraines

    Lorsqu'ils ne sont pas renvoyés vers l'Indonésie, les migrants sont placés dans des camps de rétention sur l'île de Nauru ou en Papouasie Nouvelle Guinée. Tony Abbott a également signé un accord avec le Cambodge, qui moyennant la somme de 28 millions d'euros, accueillera les réfugiés dont l'Australie ne veut pas.

    Cette nouvelle survient en pleine crise régionale sur le sort de milliers de migrants laissés à la dérive par leurs passeurs en mer d'Andaman. La Thaïlande, la Malaisie et l'Indonésie avaient suscité l'indignation en refoulant les bateaux en détresse, avant de leur porter secours, sous la pression internationale. 

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.