GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 24 Septembre
Mercredi 25 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Thaïlande: un haut gradé de l'armée recherché pour trafic de migrants

    media Le lieutenant-général Manas Kongpan, 58 ans, fait l'objet d'un avis de recherche. DR

    Un haut gradé de l'armée thaïlandaise est recherché pour son implication dans le trafic d'êtres humains qui sévit dans le sud du pays. C'est une première. Le lieutenant général Manas a longtemps occupé des postes-clés dans la région. La junte militaire au pouvoir en Thaïlande poursuit donc son opération de lutte contre le trafic d'êtres humains, lancée début mai.

    Des dizaines d'arrestations ont eu lieu en Thaïlande depuis le début de l'enquête. Mais c'est la première fois qu'un militaire de haut rang est visé par la justice. Le général Manas, 58 ans, a été responsable de la région de Sonkhla, à la frontière de la Malaisie, où des camps et des charniers ont été découverts.

    Mais les ONG dénoncent depuis des années la corruption des autorités et cette annonce laisse sceptique le responsable de Human Rights Watch à Bangkok, Sunai Phasuk : « Nous avons de sérieux doutes sur le fait qu’on annonce soudain l’arrestation d'un haut gradé, le général Manas, et seulement la sienne, alors qu’on sait parfaitement que ce trafic d’êtres humains implique des responsables de toutes les institutions compétentes. Est-ce qu’ils figurent dans l’enquête ? Après le général Manas, est-ce que d’autres responsables liés à ces réseaux seront poursuivis ? Voilà ce qu’il faudrait savoir ».

    La répression mise en place début mai a désorganisé les filières et mis à jour l'ampleur d'un trafic qui génère des dizaines de millions de dollars chaque année. Sunai Phasuk rappelle que la Thaïlande veut avant tout être retirée de la liste des pays impliqués dans le trafic d’êtres humains publiée chaque année par le département d’Etat américain, et il espère que la mise en cause du général Manas n'est pas juste un effet d'annonce.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.