GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 11 Juin
Mercredi 12 Juin
Jeudi 13 Juin
Vendredi 14 Juin
Aujourd'hui
Dimanche 16 Juin
Lundi 17 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    En Inde, près de 5 millions d'enfants de moins de 14 ans travaillent

    media Des enfants indiens travaillent dans une petite usine de moulage de plastique à Howrah, dans l'Etat du Bengale-Occidental, dans le nord-est de l'Inde. AFP PHOTO/Deshakalyan CHOWDHURY

    Environ 5 millions d'enfants de moins de 14 ans sont employés en Inde, principalement dans l'agriculture et dans de petites usines clandestines. Dans ce pays, la loi n'interdit pas le travail de ces mineurs, sauf dans les métiers les plus dangereux, comme les mines ou ceux qui requièrent des produits chimiques. Cependant, un projet de loi interdisant complètement l'emploi des moins de 14 ans a été approuvé par le gouvernement et pourrait être présenté au Parlement dans les mois qui viennent.

    Cela fait trois ans qu'un projet de loi interdisant l'emploi des moins de 14 ans attend d'être présenté au Parlement. En mai dernier, le cabinet a approuvé ce texte qui interdit tout travail d'un mineur de moins de 14 ans, sauf quand il assiste sa famille. Or, cette formulation doit être précisée pour éviter les abus, estime Bhuwan Ribbu, de l'ONG Bachpan Bachao Andolan, fondé par le prix Nobel de la paix 2014, Kailash Sathyarti.

    « Si je suis assis dans le magasin de mon père quand il est parti déjeuner, je ne suis pas un enfant travailleur. Mais si un homme fait travailler l'enfant de son cousin ou son neveu du village dans son épicerie familiale, cela est un abus. La famille doit seulement englober les parents et les tuteurs. Il faudra en plus ajouter une définition du travail infantile : car si mon père me fait travailler dans son usine et m'empêche d'aller à l'école, cela doit être puni par la loi. »

    80% des enfants travaillent à la campagne, principalement dans les champs, et même si la loi est votée, il faudra du temps pour la faire appliquer dans ces régions éloignées où la police et la justice sont peu efficaces.

    La police qui, justement, a secouru un enfant à New Delhi. Ce dernier travaillait dans une atelier de confection de chaussures pendant plus de 11h par jour. Il a vécu dans cet atelier pendant deux mois sans jamais en sortir.

    « J'ai des blessures sur les mains. Je me suis brûlé avec les produits que j'utilisais pour coller les chaussures. Maintenant, ça va mieux, on ne voit plus trop les cicatrices.
    Je devais coller à la main entre 200 et 400 paires de chaussures par jour. Un homme me frappait souvent pour que je travaille plus. Mais moi cela me rendait malade. J'étais faible. Malgré tout, au village, mon père venait de décéder, donc je me disais que l'argent que j'allais gagner pourrait aider ma famille 
    », témoigne ce jeune garçon, issu d'une famille d'agriculteurs pauvres de la campagne du Bihar, dans le nord-est.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.