GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Aujourd'hui
Samedi 24 Août
Dimanche 25 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Le Cambodge conteste un projet de temple indien s’inspirant d’Angkor

    media Une copie des temples d'Angkor par une fondation indoue soulève la contestation au Cambodge. Wikimedia.org

    Au Cambodge, le projet de la fondation hindoue Mahavir Mandir Trust de bâtir au nord de l’Inde le plus grand monument religieux au monde, largement inspiré du temple d’Angkor Wat, ne laisse personne indifférent. Le gouvernement cambodgien est confronté pour la première fois à une reproduction de son trésor national et il la trouve un peu trop conforme à l’original.

    Avec notre correspondante à Phnom Penh, Anne-Laure Porée

    Pour nombre de Cambodgiens, toucher à Angkor Wat, c’est toucher à leur identité et au symbole national qui figure sur leur drapeau depuis des générations. La fondation religieuse, qui a conçu ce gigantesque monument hindou, assure que ses architectes se sont aussi inspirés de deux autres temples en Inde. A priori, les proportions qui font l’harmonie d’Angkor Wat ne seront pas reproduites puisqu’il y aura davantage de tours, plus hautes, sur un espace réduit.

    Mais pour certains Cambodgiens qui voient dans la presse locale la maquette du projet, c’est le même plan, les mêmes tours cruciformes. Et c’est déjà trop. D’autres pensent que la copie ne vaudra jamais l’original. Ils sont convaincus que le temple indien contribuera à la célébrité d’Angkor Wat et y attirera de nouveaux visiteurs.

    Aujourd’hui, les autorités de Phnom Penh demandent à l’Inde d’intervenir sur ce projet privé. Elles appellent également l’Unesco à prendre position, considérant que les termes du classement d’Angkor Wat au patrimoine mondial de l’humanité sont violés. Pour l’Organisation des Nations unies c’est une première. Il semble qu’elles n’aient jamais eu à traiter une plainte pour copie de monument.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.