GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Octobre
Jeudi 19 Octobre
Vendredi 20 Octobre
Samedi 21 Octobre
Aujourd'hui
Lundi 23 Octobre
Mardi 24 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    L'armée pakistanaise poursuit son offensive contre les talibans

    media Un chasseur F16 de l'armée pakistanaise. Les frappes aériennes se poursuivent au mois de juin 2015 dans la région tribale du Waziristan, frontamière avec l'Afghanistan où sont basées des poches de résistance talibanes. wikipedia

    Les derniers raids de l’armée pakistanaise menés contre des positions des talibans ont causé la mort de vingt-trois rebelles, dont des étrangers. Depuis le 15 mai, l’armée pakistanaise a lancé une offensive majeure contre les rebelles dans le nord du pays et principalement dans la région du Waziristan. Une région montagneuse généralement interdite aux journalistes et où il est donc compliqué de vérifier les informations et de confirmer les bilans. Un dépôt d’armes a également été visé dans la zone de Khyber.

    L’offensive majeure lancée par les forces pakistanaises est toujours d'actualité. Dernier évènement en date, les raids aériens menés par l’aviation pakistanaise dans une zone tribale proche de la frontière afghane.

    Plus d’une vingtaine de rebelles auraient été tués, dont des étrangers, selon l’armée. Aucune autre précision n’a été donnée si ce n’est que ces raids ont également visé des positions des talibans dans la région de Khyber, considérée comme un fief du mouvement du TTP, les talibans du Pakistan. Selon un communiqué de l’armée, un « énorme dépôt de munitions à explosé » lors de ces frappes.

    Depuis le 15 mai et le début des opérations, les militaires affirment avoir tué plus de 2 700 rebelles. Des chiffres invérifiables car les régions où se déroulent ces opérations sont interdites d’accès aux médias, qu’ils soient pakistanais ou étrangers.

    Cette offensive est amenée à se poursuivre selon des sources pakistanaises. L’offensive de printemps des talibans afghans obligent les autorités pakistanaises, pressées par Washington, à faire en sorte que cette région très poreuse ne soit plus aussi facile d’accès pour les talibans afghans.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.