GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 14 Août
Mercredi 15 Août
Jeudi 16 Août
Vendredi 17 Août
Aujourd'hui
Dimanche 19 Août
Lundi 20 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Mini-crash boursier en Chine: les boursicoteurs déchantent

    media La Bourse de Shanghai a rebondi de façon spectaculaire, grimpant de 5,76%, le 9 juillet 2015, après une dégringolade interminable. ( Photo : Reuters )

    Rebond ce jeudi pour les bourses chinoises après une chute vertigineuse des titres ces derniers jours. Le gouvernement semble prêt à tout pour contrôler la situation, lançant tout un arsenal de mesures pour stabiliser le marché et calmer la colère des petits actionnaires. Il faut savoir que 99 % de tous les investisseurs en bourse sont des particuliers qui voient leurs économies fondre comme neige au soleil. Rencontre avec l'une des perdantes du plongeon des bourses.

    Avec notre correspondante à Pékin,  Heike Schmidt

    Lorsque Cao Yifan a vu les titres en bourse s'envoler, avec des gains de 150 % en seulement un an, elle s'est mise à rêver. « J'ai suivi mes amis puisque leurs familles connaissaient déjà bien la bourse, raconte la jeune femme de 28 ans. C'est un peu comme des paris. Moi, j'ai acheté des parts dans des entreprises environnementales. Comme le gouvernement avait fait des annonces en faveur de l'économie verte, ces actions grimpaient incroyablement haut. »

    Cette publicitaire dans une maison d'édition a investi 20 000 yuans — près de 3 000 euros —, le double de ce qu'elle gagne par mois. Au début, les profits ont été à la hauteur de ses rêves, mais les turbulences boursières lui ont fait perdre la moitié de son investissement.

    « J'ai voulu encaisser gros, avoue la jeune femme. Il est clair qu'il y a des hauts et des bas à la bourse, mais je ne m'attendais pas à perdre tout mon argent. Il vaut mieux ne pas tout mettre dans des actions. C'est une leçon que je retiendrai. Tout ça n'est pas trop grave pour moi, j'ai des revenus réguliers, mais pour les gens qui ne vivent que de ça, l'effet est énorme. »

    Cao Yifan a décidé d'attendre en espérant que le gouvernement réussira enfin de stopper la dégringolade.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.