GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 12 Novembre
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Le chef du groupe EI en Afghanistan tué par un drone

    media Drone Predator de l'armée américaine. Reuters/File.

    En Afghanistan, les services de renseignements ont affirmé que le représentant local du groupe Etat islamique avait été tué en fin de semaine dans une attaque menée par un drone américain. Dans le bastion des talibans et d’al-Qaïda, le groupe extrémiste jouit toutefois à l’heure actuelle d’une influence limitée et son réseau sur place n’est pour l’instant qu’embryonnaire.

    Avec notre correspondant à Kaboul, Joël Bronner

    Selon le NDS, les services de renseignements afghans, Hafiz Saeed a été tué par une frappe de drone dans la province du Nangarhar, frontalière du Pakistan. L’attaque américaine aurait eu lieu au cours d’une réunion entre plusieurs cadres de l’organisation Etat islamique, qui avait nommé Hafiz Saeed à la tête de sa branche locale il y a six mois. Cette branche ambitionne de couvrir une zone étendue entre l’Afghanistan et le Pakistan.

    A l’heure actuelle, si quelques combattants ont en effet officiellement fait allégeance à Daech, les forces du groupe extrémiste semblent faibles et clairsemées en Afghanistan, comparées aux forces des insurgés talibans qui mènent notamment depuis le printemps une offensive d’envergure à travers le pays. Les talibans restent fidèles à leur chef historique, le mollah Omar.

    L’opposition à l’implantation de Daech dans le pays est l’un des rares points d’accord, pour ne pas dire le seul, entre les talibans et le gouvernement central de Kaboul. Cet ennemi commun facilitera peut-être les prochaines discussions entre les deux camps en vue de pourparlers de paix. Car après une première rencontre cette semaine à Islamabad, les deux camps se sont promis de poursuivre cet embryon de discussion après la fin du mois de ramadan.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.