GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Aujourd'hui
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    La Chine s'inquiète des nouvelles lois de défense japonaises

    media Les forces de défense maritimes japonaises en mer de Chine, le 12 mai 2015. AFP PHOTO / PHILIPPINE NAVY

    La Chine a réagi jeudi 16 juillet, après l’adoption des projets de loi de défense controversés du Premier ministre japonais Shinzo Abe, destinés à renforcer le rôle militaire du Japon sur la scène internationale. Cette réinterprétation de la Constitution pacifiste, qui rendrait possible l'envoi à l'extérieur des Forces d'autodéfense - le nom officiel de l'armée - pour venir en aide à un allié, en premier lieu les Etats-Unis, rencontre une vive opposition dans le pays.

    « Pour les pays qui ont été victimes de l’agression du Japon, ces projets de loi font encore plus froid dans le dos », a réagi l’agence de presse officielle Chine nouvelle à l’annonce du vote par la Chambre basse nippone. Pékin n’a pas oublié la politique d’expansion impérialiste menée par le Japon dans les années 1930 et 1940, et les crimes commis en son nom. Elle reproche d’ailleurs régulièrement à Tokyo de ne pas faire montre de suffisamment de regrets.

    Hua Chunying, la porte-parole de la diplomatie chinoise, a donc exhorté jeudi 16 juillet le Japon à tirer les leçons de l’histoire et à demeurer sur la voie du développement pacifique. Elle a aussi appelé à respecter les préoccupations majeures de sécurité de ses voisins asiatiques et à s’abstenir de menacer la souveraineté de la Chine.

    Or, aujourd’hui, ces voisins asiatiques, c’est de Pékin et de ses revendications sur la mer de Chine dont ils ont peur. Et ils auraient plutôt tendance, comme les Américains, à encourager le Japon à prendre un rôle sécuritaire plus important dans la région. Car si la Chine proteste contre toute loi permettant à l’armée japonaise de sortir de son archipel, elle-même indiquait il y a peu dans son « livre blanc » de la défense mettre l’accent sur la projection de son armée au-delà de ses frontières, et particulièrement en haute mer.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.