GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Aujourd'hui
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Les Brics lancent leur propre banque à Shanghai

    media Kundapur Vaman Kamath, le président de la Nouvelle banque de développement, lors de son lancement officiel à Shanghai, ce mardi 21 juillet. REUTERS/Aly Song

    Les pays membres des Brics - Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud - ont désormais leur propre banque multilatérale. Dans un bref communiqué, Pékin a annoncé son ouverture deux semaines après un sommet organisé à Oufa, en Russie. Une pierre lancée dans le jardin des Etats-Unis, mais aussi un succès pour la deuxième puissance économique du monde, la Chine.

    Avec notre correspondante à Pékin,  Heike Schmidt

    Pékin a réussi un coup de maître : montrer au monde sa puissance financière et politique. Deux banques internationales opèrent désormais depuis la Chine. L'une, la banque des Brics, la « Nouvelle banque de développement » a ouvert ses portes à Shanghai. L'autre, la Banque asiatique d'investissement dans les infrastructures ou « BAII », aura son siège à Pékin.

    Banque mondiale et FMI ciblés

    La Chine jouera un rôle clé dans ces nouvelles institutions financières, car elle financera un tiers des 90 milliards d'euros de capital de la nouvelle banque internationale. Ces fonds sont destinés à financer des projets d'infrastructure dans des pays en développement et ses réserves en devises devraient protéger les pays membres en cas de nouvelle crise financière.

    Même si la Chine nie vouloir concurrencer les Etats-Unis, les pays membres - cinq pour la banque des Brics et cinquante pays pour la banque d'investissement - voient dans ces nouvelles institutions une alternative à la Banque mondiale et au Fonds monétaire international, tous deux basés à Washington et tous deux dominés par les Etats-Unis et l'Europe.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.