GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 22 Novembre
Samedi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Le Japon tente de «déshonorer la Chine», selon Pékin

    media Des soldats de la marine chinoise lors d'une cérémonie de commémoration de l'invasion japonaise, à Pékin, le 7 juillet dernier. REUTERS/Jason Lee

    La Chine a vertement répliqué au Japon après la publication à Tokyo d’un rapport mettant en cause la politique chinoise en mer de Chine méridionale. Pour le ministère chinois de la Défense, le Japon « tente par tous les moyens de créer la tension ».

    Avec notre correspondante à Pékin,  Heike Schmidt

    Le Japon n’y est pas allé avec le dos de la cuillère. Dans son livre blanc annuel de la Défense, rendu public le 21 juillet, Tokyo dénonce les ambitions militaires de Pékin. Selon ce document, « la Chine, en particulier en ce qui concerne les questions maritimes, continue à agir de manière autoritaire », dénonçant une stratégie chinoise « unilatérale et sans place au compromis ». LelLivre blanc japonais dénonce également les opérations de remblaiement menées par les autorités chinoises pour gagner des terrains sur la mer de Chine méridionale. Le conflit qui oppose la Chine au Japon autour des îles Sensaku - Diaoyu est également pointé dans le document japonais, qui affirme que le nombre de navires chinois n’a cessé d’augmenter dans cette zone.

    La réaction chinoise ne s’est pas fait attendre. Hors de question pour Pékin de se laisser taper sur les doigts par Tokyo. Le Japon accuse le budget militaire chinois d’être à la fois trop opaque et démesuré ? C’est faux, rétorque sur un ton glacial Hua Chunying, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères. « Le Japon n’a pas le droit d’accuser la Chine pour faire évoluer son armée. La Chine doit bâtir sa défense nationale, en cohérence avec son développement. Ceci ne se dirige contre aucun pays et ne menace aucun pays », affirme-t-elle.

    La Chine « recommande au Japon d'apprendre les leçons de l'Histoire »

    Sans détour, Pékin assume aussi ses ambitions territoriales en mer de Chine méridionale, où des bulldozers ont transformé, ces derniers mois, des récifs coralliens en bases militaires. « Le Japon ne fait pas partie des pays concernés par la question de la mer de Chine méridionale, mais il tente par tous les moyens de déshonorer la Chine et de créer de la tension », accuse Hua Chunying. « C’est pour justifier auprès de son propre peuple l’important changement de sa politique de défense. A ce propos, nous voudrions vivement recommander au Japon d’apprendre les leçons de l’Histoire, d’être plus prudent et d’arrêter d’accuser la Chine pour rien. »

    Pour la Chine, qui n’a pas encore digéré la décision du gouvernement japonais de réviser sa Constitution pacifiste pour pouvoir engager ses troupes dans des missions internationales, la meilleure défense reste donc l’attaque. 

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.