GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 23 Septembre
Mardi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Thaïlande: un général inculpé pour trafic d’êtres humains

    media Le lieutenant-général Manas Kongpan, 58 ans, a été inculpé, vendredi 24 juillet 2015, pour trafic d'êtres humains. Reuters

    La Thaïlande a inculpé ce vendredi 72 personnes, parmi lesquelles une dizaine de fonctionnaires et un haut responsable de l'armée, pour trafic d'êtres humains.

    Le lieutenant-général Manas fait figure d'exception. Il reste pour le moment le seul militaire accusé de trafic d'être humains. Il a occupé ces dernières années plusieurs postes de direction dans le sud de la Thaïlande, notamment dans la région de Songkhla, frontalière de la Malaisie et centre du trafic de migrants.

    Ces inculpations ne sont pas un hasard. Elles interviennent deux jours avant la publication d'un rapport annuel du département d'Etat américain sur le trafic humain. Une sorte de classement des pays qui ne combattent pas suffisamment ce problème. Dans ce contexte, la Thaïlande a voulu montrer qu'elle ne transigerait pas avec les trafiquants d'être humain.

    En mai dernier déjà, sous la pression internationale, Bangkok avait démantelé plusieurs filières. L'opération a désorganisé les passeurs qui ont abandonné en mer des milliers de migrants, en majorité des exilés du Bangladesh et de Birmanie, dont les Rohingyas, une minorité ethnique musulmane persécutée par la majorité bouddhiste.

    Ces dernières années, la Thaïlande a régressé dans le classement américain sur les trafics de personnes. Elle est accusée de ne pas faire assez d'efforts pour lutter contre le trafic. Le scandale suite à la découverte de dizaines de camps et de fosses communes renfermant les dépouilles de migrants dans la jungle à la frontière avec la Malaisie risque de porter un coup sévère aux autorités thaïlandaises.

    Les 72 inculpations ce vendredi arrivent donc à point nommé. Bangkok veut à tout prix améliorer son image et montrer sa volonté politique de s'attaquer au problème que constitue le trafic d'êtres humains.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.